Merci Angela? Pourquoi Merkel voulait conclure un accord entre l’UE et la Chine

Le Désordre mondial
URL courte
Par
1317
S'abonner

En fin de son mandat, Angela Merkel fête un accord commercial entre l’UE et la Chine qui inquiète les Américains. À raison? Analyse au micro de Rachel Marsden de Éric-André Martin, secrétaire général du Comité d’études des relations franco-allemandes à l’Institut Français des Relations Internationales.

Quel rôle la chancelière allemande a-t-elle joué dans la conclusion d’un nouvel accord commercial entre l’Union européenne et la Chine?

Éric-André Martin, secrétaire général du Comité d’études des relations franco-allemandes (CERFA) à l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI), explique au Désordre mondial les motivations de Berlin:

«Angela Merkel n’a jamais caché qu’elle était hostile à une politique d’opposition frontale avec la Chine et a fortiori une politique de découplage, comme celle initiée par les États-Unis dans leur relation bilatérale avec la Chine, et qu’elle voulait garder une sorte de dialogue avec la Chine et une présence économique avec elle.»

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Contrat du siècle»: après les rodomontades macronistes, le temps de la sortie de l’Otan?
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Angela Merkel, Chine, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook