Sanctions «hypocrites» de l'Occident contre la Syrie: témoignage d’un médecin d’Alep

Le Désordre mondial
URL courte
Par
2604
S'abonner

Les sanctions des États-Unis et de l’Europe contre la Syrie se trompent-elles de cible? Analyse exclusive du Dr Nabil Antaki, directeur d’un hôpital à Alep, au micro de Rachel Marsden.

Les sanctions occidentales contre le pouvoir syrien ne font souffrir que le peuple et plus encore en pleine pandémie de Covid-19.

Elles paralysent l’action humanitaire, explique dans un témoignage exclusif le Dr Nabil Antaki, directeur d’un hôpital à Alep:

«Le peuple syrien a beaucoup souffert les dix dernières années. Ce qui nous empêche de vivre dans la dignité, c’est les sanctions imposées par les pays européens et par les États-Unis […] Elles ne font qu’aggraver les tourments endurés par les Syriens, sans mettre un terme au conflit ni favoriser la négociation d’une solution politique.»

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Tags:
Syrie, Bachar el-Assad, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook