«Si on fait évoluer la définition du terrorisme, on peut élargir le pouvoir de la police»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 612
S'abonner

Pourquoi le directeur du FBI compare-t-il la menace terroriste intérieure des suprémacistes à celle du terrorisme islamiste? Analyse de Marc Ruskin, auteur et ancien agent spécial du FBI, au micro de Rachel Marsden.

Pourrait-il y avoir une motivation politique derrière les propos du directeur du FBI, Christopher Wray, qui a comparé la menace extrémiste américaine à celle des terroristes de Daech* devant une audition du Sénat?

Marc Ruskin, un ressortissant français qui exercé 20 ans en tant qu'agent spécial du FBI, ancien procureur de district adjoint à Brooklyn, New York, et auteur du livre The Pretender: My life undercover for the FBI (Thomas Dunne Books), décortique les propos du patron de la police fédérale pour le Désordre mondial. 

* Organisation terroriste interdite en Russie.

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Tags:
terrorisme, police, FBI, Daech, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook