«Je ne vois pas Biden faire davantage de concessions que Trump dans un accord commercial» avec la Grande-Bretagne

Le Désordre mondial
URL courte
Par
146
S'abonner

Violences en Irlande du Nord sur fond de Brexit? «On pouvait s’y attendre», explique Pierre Vercauteren, professeur à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, pour Le Désordre mondial.

La Grande-Bretagne n’en a pas fini avec les casse-têtes provoqués par le Brexit, notamment avec de nouvelles émeutes en Irlande du Nord.

Cela va-t-il modifier ses relations avec les États-Unis, et plus particulièrement l’Administration Biden? Probablement pas, explique Pierre Vercauteren, professeur à la faculté de sciences économiques, sociales, politiques et de communication à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, au micro de Rachel Marsden:

«Joe Biden s’était montré opposé au principe du Brexit. Cependant, c’est un homme pragmatique. Il va essayer d’améliorer les relations avec la Grande-Bretagne mais je ne le vois pas se montrer enclin à faire davantage de concessions que Donald Trump dans un accord commercial. Ça, je pense que c’est un élément sur lequel Boris Johnson va devoir compter.» 

Lire aussi:

Vers une suspension des brevets des vaccins anti-Covid: Big Pharma K.O. debout?
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
Joe Biden, Écosse, Brexit, Irlande du Nord, Irlande, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook