«Je ne vois pas Biden faire davantage de concessions que Trump dans un accord commercial» avec la Grande-Bretagne

Le Désordre mondial
URL courte
Par
146
S'abonner

Violences en Irlande du Nord sur fond de Brexit? «On pouvait s’y attendre», explique Pierre Vercauteren, professeur à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, pour Le Désordre mondial.

La Grande-Bretagne n’en a pas fini avec les casse-têtes provoqués par le Brexit, notamment avec de nouvelles émeutes en Irlande du Nord.

Cela va-t-il modifier ses relations avec les États-Unis, et plus particulièrement l’Administration Biden? Probablement pas, explique Pierre Vercauteren, professeur à la faculté de sciences économiques, sociales, politiques et de communication à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, au micro de Rachel Marsden:

«Joe Biden s’était montré opposé au principe du Brexit. Cependant, c’est un homme pragmatique. Il va essayer d’améliorer les relations avec la Grande-Bretagne mais je ne le vois pas se montrer enclin à faire davantage de concessions que Donald Trump dans un accord commercial. Ça, je pense que c’est un élément sur lequel Boris Johnson va devoir compter.» 

Lire aussi:

Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Tags:
Royaume-Uni, Irlande, Irlande du Nord, Brexit, Écosse, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook