Les militaires de l’Otan et la Russie se parlent-ils? «Le militaire ne fait qu’exécuter l’objectif du politique»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
157
S'abonner

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov a évoqué l’absence de communication entre les militaires des pays membres de l’Otan et la Russie. Réaction et analyse du général François Chauvancy au micro de Rachel Marsden.

Les frictions s’intensifient entre les pays membres de l’Otan et la Russie à la suite d’exercices militaires près de la frontière russo-ukrainienne, tandis que le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov dévoile un manque de communication entre les militaires de l’alliance occidentale et leurs homologues russes.

Le général François Chauvancy, ancien général de brigade de l’armée de terre, considère que les militaires se parlent, mais «pour des relations techniques, ils ne le font jamais sans autorisation du politique»:

«N’oublions jamais que nous sommes dans un contexte politique dans lequel toute présence militaire doit être discrète. Un chef d’État-major qui se présenterait aujourd’hui à Moscou pour rencontrer son homologue, il faudrait qu’il le fasse très discrètement, ce serait une rencontre technique, pas un fait politique disant "la France se rapproche de la Russie". Le militaire ne fait qu’exécuter l’objectif du politique.»

Lire aussi:

Quatre personnes blessées par balles à Berlin, une opération policière en cours, selon les médias locaux
Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Tags:
exercices militaires, Ukraine, Russie, sondage, OTAN
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook