L'Italie, bombe à retardement pour l'UE et la zone euro? Partie 2

Russeurope Express
URL courte
Par
0 111
S'abonner

Les difficultés actuelles du secteur bancaire italien sont un test pour la stabilité financière de la zone euro.

La question du sauvetage des banques italiennes est à ce stade purement rhétorique. Tous les acteurs politiques et financiers d'Italie savent qu'il y aura un plan de sauvetage, et que c'est une question de mois. Avec Romaric Godin, Claudio Borghi et Luciano Barra Caracio. En vous souhaitant une bonne écoute sur Sputnik France.

La crise économique italienne date en réalité de l'introduction de l'euro comme monnaie unique." (Jacques Sapir)

"Le montant total des créances douteuses italiennes s'élève à 360 milliards d'euros, cela représente un tiers de l'ensemble des créances douteuses de la zone euro, et cela représente un peu plus de 10% des actifs des banques italiennes" (Romaric Godin)

"Les obligations subordonnées des banques italiennes ont été vendues comme des actifs sûrs aux petits porteurs et aux petits épargnants, ce sont eux qui sont perdants, pas les investisseurs professionnels" (Claudio Borghi)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
zone euro, crise économique, banques, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook