FMI et Banque mondiale : le système de Bretton Woods en mutation. Partie 2

Russeurope Express
URL courte
Par
133
S'abonner

On parle d'un «vent de fronde" à la Banque mondiale. L'élection du président de l'institution de Bretton Woods revèle de fortes tensions internes. Le processus électoral, officiellement déclenché le 23 août dernier, intervient avec presque un an d'avance sur la date d'expiration du mandat du président sortant Jim Yong Kim.

Ce dernier, selon toute vraisemblance, a fait exprès de bousculer le calendrier électoral pour prendre de court ses rivaux. Avec Olivier Lafourcade, Jean-Louis Sarbib et Paul Cadario. En vous souhaitant une bonne écoute sur Sputnik France.

«On se souviendra historiquement de trois grands présidents de la Banque mondiale: Jim Black, Robert McNamara et Jim Wolfensen. » Olivier Lafourcade

«On peut même se demander si les pays émergents ne trouvent pas leur intérêt dans une Banque mondiale au leadership faible. » Jean-Louis Sarbib

«Jim Yong Kim, au cours de son premier mandat, a enrichi et modernisé la vision de la Banque mondiale. » Paul Cadario

Lire aussi:

«Je ne peux pas appliquer la loi»: 74,19% du personnel non médical n'est pas encore vacciné
Le Pen «alerte» Macron sur le financement de la campagne présidentielle
«Petit 2010 de merde»: les raisons d’une campagne de haine visant les élèves de 6e
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Tags:
Jim Yong Kim, Fonds monétaire international (FMI), Banque mondiale (BM)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook