Ecoutez Radio Sputnik
    Les chroniques de Sapir

    «Nous, la sortie de l’Union européenne, on entend la faire immédiatement»

    Les chroniques de Sapir
    URL courte
    2602

    Le Conseil constitutionnel a validé la candidature à l’élection présidentielle de François Asselineau, le dirigeant de l’UPR. Jacques Sapir décrypte ainsi son programme avec Vincent Brousseau, responsable des questions monétaires à l’UPR et Fréderic Farah, économiste.

    Qu'est-ce qui caractérise précisément l'UPR sur la sortie de l'euro et de l'Union européenne? Comment réellement justifier la candidature de François Asselineau face à celle de Nicolas Dupont-Aignan, se réclamant lui aussi du gaullisme? Quelles sont les propositions de l'UPR, hors économie et relations internationales? Trois questions posées par Jacques Sapir à ses invités.

    Vincent Brousseau réplique ainsi: « Nous, la sortie de l'euro ou de l'Union Européenne, on entend les faire véritablement et immédiatement. Dès que François Asselineau sera aux affaires, il y aura la notification de l'article 50 et il n'y aura pas un référendum avant pour dire aux Français: voulez-vous sortir de l'Union européenne ou de l'euro parce que François Asselineau aura été élu là-dessus. »

    Frédéric Farah partage en partie ce jugement, estimant que « l'option négociation est en train, ou est complètement épuisée ou presque pour une raison simple. L'affaire Tsipras de 2015 nous l'a montrée. Ils avaient la meilleure volonté du monde, ils voulaient rester dans l'euro, ils étaient prêts à amender un peu leur propre programme, on a vu le résultat. J'ai bien peur que de la négociation, il n'en sorte rien. »

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

     

    Lire aussi:

    Mais que devient François Asselineau?
    Macron vs les sondages: Les Français pourraient-ils voter pour le Frexit?
    Euro pour toute l’UE: une idée «complètement déconnectée des réalités»
    Tags:
    Union européenne (UE)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik