Ecoutez Radio Sputnik
    Les chroniques de Sapir

    Les banques italiennes au bord du gouffre

    Les chroniques de Sapir
    URL courte
    Jacques Sapir
    0 210382

    Deux banques italiennes en situation de banqueroute ont déjà été secourues, ce qui peut impacter gravement l’économie du pays. Jacques Sapir recevait pour évoquer cette situation Fabio Massimo Castaldo, député européen et porte-parole du Mouvement 5 étoiles.

    La presse commence, enfin, à s'inquiéter de la crise bancaire en Italie. Plusieurs grandes banques sont en crise et sont rachetées par des concurrentes. C'est le cas notamment pour le sauvetage des deux banques italiennes, la Veneto Banca et la Banca Popolare di Vicenza, ce qui aura nécessairement un coût pour le contribuable italien, estimé à 17 milliards d'Euros, soit 1% du PIB. La situation économique de l'Italie est ainsi très grave.

    Fabio Massimo Castaldo considère qu'il «y a bien des gens qui commencent à penser qu'il ne faut pas faire confiance aux banques italiennes […] l'opinion publique en Italie qui ne se voit pas vraiment défendue par la politique. On a déjà une crise économique très forte qui nous frappe encore et où malheureusement cette reprise de la croissance économique est la plus fragile et la plus faible.»

    L'eurodéputé et porte-parole du Mouvement 5 étoiles pointe des problèmes structurels propres à l'Italie, notamment les disparités économiques Nord/Sud: «on peut parler de deux Italie, parce que l'Italie du Nord et centre —Nord se trouvent dans des conditions bien différentes de l'Italie du Sud et l'écart entre les deux côtés du pays, au lieu de diminuer, augmente de plus.»

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

     

    Tags:
    économie, banques, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik