Ecoutez Radio Sputnik
    Les chroniques de Sapir

    Indépendance catalane: «sont Catalans tous ceux qui souhaitent l’être»

    Les chroniques de Sapir
    URL courte
    Jacques Sapir
    180910

    La crise qui oppose actuellement les indépendantistes catalans au gouvernement central de Madrid pose notamment la question de la responsabilité de l’Union européenne. Retour sur le sujet par Jacques Sapir avec Brice Lafontaine, porte-parole d’Unitat Catalana et Benjamin Masse-Stamberger, journaliste économique et membre du Comité Orwell.

    Au-delà du cas de la Catalogne, l'Europe est frappée par la montée des sentiments autonomistes dans certaines régions du Royaume-Uni, d'Italie, ou de Belgique. Ces forces politiques ont incontestablement progressé depuis ces vingt dernières années. Avec sa politique en faveur des régions, Bruxelles défie-t-elle la souveraineté des États-Nation?

    Pour Benjamin Masse-Stamberger, journaliste économique et membre du Comité Orwell, le facteur économique est essentiel pour appréhender cette montée des autonomismes en Europe: «il y a un mouvement commun qui est lié à la situation économique au sein de l'Europe, au sein de la zone euro […] lié aux politiques d'austérité qui ont été menées». Il fait également référence à la situation belge ainsi qu'à l'Italie, où une importante partie de la population n'est pas solidaire des régions les plus paupérisées de ces pays: «il y a une partie de la population de ces régions qui estime qu'elle paie pour des gens qui sont dans une situation économique moins bonne».

    Brice Lafontaine, porte-parole d'Unitat Catalana, fait la distinction entre cet autonomisme catalan et d'autres mouvements: «ce sentiment national catalan n'est pas le même qu'en Flandre. En Flandre, il est un peu plus sur les difficultés sociales qu'il y a dans la population, alors qu'en Catalogne c'est un mouvement peut-être un peu plus inclusif, qui considère que sont Catalans tous ceux qui souhaitent l'être». Il constate que le mouvement catalan est «basé sur un indépendantisme historique, sur un sentiment national» et qui repose sur «une base d'à peu près 20% qui est indépendantiste depuis toujours». À cela, s'ajoutent des mécontentements depuis ces dernières années: «avec les difficultés de relation qu'il y a eu entre la Catalogne et l'Espagne, l'indépendantisme a clairement augmenté».

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

    Lire aussi:

    Référendum: qui en France soutient les Catalans?
    Indépendance de la Catalogne: «on va vers un affrontement»
    Ingérence russe dans le référendum catalan? Absurde, selon des Barcelonais
    Tags:
    indépendance, Catalogne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik