Ecoutez Radio Sputnik
    Les chroniques de Sapir

    La pêche et son économie

    Les chroniques de Sapir
    URL courte
    Jacques Sapir
    131

    En cette période de fêtes, alors que certains consommeront beaucoup de produits de la mer, l’économie de la pêche et ses nombreuses problématiques reviennent à la surface. Jacques Sapir invitait à ce sujet José Manuel Lamarque, expert en géopolitique et en économie de la mer.

    Le secteur économique des espaces maritimes avait été l'un des thèmes de prédilection de la campagne de Jean-Luc Mélenchon lors de l'élection présidentielle 2017. Cette activité qui génère de nombreuses ressources et encore plus d'emplois est souvent occultée en France. À l'approche des fêtes de Noël, Jacques Sapir a décidé ainsi d'en parler dans son émission.

    Comment est organisé le secteur de la pêche en mer en France? José Manuel Lamarque, expert en géopolitique et en économie de la mer, explique ainsi que «le cluster maritime français, c'est une immense organisation professionnelle qui fédère tous les professionnels de la mer: c'est les armateurs, les pêcheurs, les scientifiques, les juristes». Il ajoute également qu'on «aura toujours des pêcheurs». Dans le contexte de la mondialisation, l'expert maritime considère qu'il «y a des pays voyous par exemple […] La pêche à la baleine, ce sont les Japonais ».

    Peut-on noter une évolution de la pêche avec les dérèglements climatiques actuels? José Manuel Lamarque déclare que l'on «voit maintenant des bancs de poissons qui sont pêchés en Islande qui étaient pêchés par exemple dans la Manche, par exemple le maquereau, parce qu'automatiquement, le réchauffement climatique, c'est comme avec le raisin, ils remontent [vers le nord, ndlr].»

    Les ressources halieutiques sont de plus en plus rares, malgré une augmentation des normes européennes et internationales sur la pêche. Selon M. Lamarque, «la réglementation va grandissant, parce que l'avenir se portera sur nos mers et nos océans. Pourquoi? Parce qu'on a tout fait sur la Terre, on a tout creusé, on a tout coupé, on a tout pompé […] Seulement 10% de la vie dans les océans sont connus.»

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

    Lire aussi:

    Un serpent cruel vole le poisson d’un enfant. Quelle honte!
    Les espaces maritimes, entre industrie et géopolitique
    Les hommes politiques à la pêche
    Tags:
    pêche, économie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik