ADP: privatiser les profits après avoir socialisé les pertes? - Podcast

Russeurope Express
URL courte
Par ,
4113
S'abonner

«Renouer avec l’esprit de conquête économique», tel est le programme que se fixe la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) portée par le ministre de l’économie Bruno Le Maire. Faut-il pour autant que l’État se débarrasse d’entreprises publiques prospères?

Jacques Sapir et Clément Ollivier reçoivent David Cayla, maître de conférences à l'université d'Angers et membre des Économistes atterrés, qui a lancé une pétition contre la privatisation d'Aéroports de Paris, et Éric Verhaeghe, chef d'entreprise et essayiste, ancien membre du Medef et ancien président de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec).

Abonnez-vous au podcast pour ne jamais manquer un épisode:

Lire aussi:

Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Tags:
loi Pacte, PME, entrepreneur, entreprise, grandes entreprises, petites entreprises, privatisation, Aéroports de Paris (ADP), Française des jeux (FDJ), Groupe Aéroport de Paris, ENGIE (ex-GDF Suez), GDF Suez, Sénat français, Assemblée nationale française, Bruno Le Maire, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook