élections

Moscou dévoile qui ne sera pas admis à l’observation électorale de la présidentielle russe

© Sputnik . Vitaliy Belousov
Actualités
URL courte
Présidentielle 2018 en Russie (110)
71052

Moscou n’autorisera pas les membres des missions diplomatiques américaines en Russie à participer à l’observation de l’élection présidentielle du 18 mars, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

Les diplomates américains et le personnel des représentations des États-Unis en Russie ne seront pas autorisés à être observateurs électoraux lors de la présidentielle du 18 mars 2018, a indiqué le vice-chef de la diplomatie russe, Sergueï Riabkov.

«Quant aux diplomates américains et aux employés des représentations des États-Unis en Russie, ils ne seront pas admis à ce processus [d'observation de la présidentielle, ndlr] compte tenu du fait que lors de l'élection présidentielle aux États-Unis en 2016, le personnel des représentations russes aux États-Unis a été privé de cette possibilité», a-t-il déclaré.

Les citoyens américains travaillant à la mission des observations électorales du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'Homme de l'OSCE (BIDDH) pourront, quant à eux, exercer leurs fonctions le 18 mars 2018, a ajouté M.Riabkov.

Auparavant, Sergueï Riabkov avait accusé Washington d'attiser les tensions avant la présidentielle en Russie.

«Les Américains prennent de manière paradoxale des mesures visant à intervenir dans nos affaires intérieures et à renforcer les tensions dans les relations bilatérales en vue de l'élection présidentielle», a souligné le diplomate russe le 21 février 2018.

De nombreux observateurs électoraux étrangers seront présents lors de l'élection présidentielle russe, qui aura lieu le 18 mars. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe entend, à elle seule, envoyer en Russie environ 500 observateurs.

Dossier:
Présidentielle 2018 en Russie (110)

Lire aussi:

La liste des observateurs électoraux étrangers invités à la présidentielle russe s’allonge
Moscou dévoile le contenu du discours de Poutine à l’Assemblée fédérale
Moscou: certains pays occidentaux tentent de s’ingérer dans les élections russes à venir
Tags:
diplomates, intervention, diplomatie, observateurs, élection présidentielle, Présidentielle russe 2018, Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH), OSCE, ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik