Pavel Groudinine

Un candidat à la présidentielle russe quitte la salle en plein débat (vidéo)

© Sputnik . Sergei Pivovarov
Actualités
URL courte
Présidentielle 2018 en Russie (110)
6242

Trois semaines seulement avant l’élection présidentielle en Russie, certains candidats se lancent dans une véritable guerre verbale en plein débat devant des milliers de téléspectateurs. Ne souhaitant plus en être témoin, le candidat du Parti communiste russe, Pavel Groudinine, a préféré quitter la salle en plein direct.

Le débat qui a réuni des candidats à la présidentielle russe pour convaincre les électeurs en leur présentant leur programme s'est transformé en véritable champ de bataille dans la soirée du mercredi 28 février. Ne supportant plus cette situation, le candidat du Parti communiste russe, Pavel Groudinine, a préféré quitter le plateau de la chaîne Perviy canal («chaine numéro un»).

Avant de partir, il a annoncé que les débats «se sont transformés en show» auquel il «ne souhaitait plus participer».

Un affrontement verbal très violent a opposé la candidate «contre tous» Ksenia Sobtchak à Vladimir Jirinovski, du Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR), le candidat le plus âgé connu pour son excentricité. En plein discours d'un autre candidat, Sergueï Babourine (Union populaire russe), M. Jirinovski est intervenu.

Mme Sobtchak lui a demandé de se calmer et de bien se tenir, mais le candidat a alors décidé de s'en prendre à elle, s'écriant «Qu'elle se taise». Pour calmer son opposant, Mme Sobtchak lui a jeté un verre d'eau dessus.
Les débats du 28 février étaient consacrés aux capacités de défense du pays et à l'armée.

L'élection présidentielle russe aura lieu le 18 mars. De nombreux observateurs électoraux étrangers seront présents lors de l'élection. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) entend, à elle seule, envoyer en Russie environ 500 observateurs.

Dossier:
Présidentielle 2018 en Russie (110)

Lire aussi:

Le candidat communiste s’excuse auprès de Sobtchak et quitte (de nouveau) les débats
Ksénia Sobtchak fond en larmes lors des débats présidentiels
La candidate Sobtchak dans la tourmente: après l'agression, le piratage?
Tags:
campagne présidentielle, débats, élection présidentielle, élections, Pavel Groudinine, Sergueï Babourine, Ksénia Sobtchak, Vladimir Jirinovski, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik