Blockchain

La Blockchain s’invite à la présidentielle russe de 2018

CC BY 2.0 / Mike Seyfang / Blockchain
Actualités
URL courte
Présidentielle 2018 en Russie (110)
4100

Lors de l’élection présidentielle à venir, la Russie envisage d’utiliser des éléments de la technologie de stockage et de transmission d'informations Blockchain pour réaliser les sondages auprès des votants à la sortie des bureaux de vote.

Le Centre Panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM) compte recourir à la technologie Blockchain en vue de mener des études électorales lors de la présidentielle russe du 18 mars prochain, notamment afin d'effectuer des sondages à la sortie des urnes.

«Cela permettra d'exclure toute influence extérieure, de réduire l'efficacité des cyber-attaques, d'assurer la transparence de la procédure de collecte et d'agrégation des données. En cas de succès, le projet fera partie du programme VTsIOM digital, qui doit être réalisé entre 2018 et 2021», a précisé le Centre dans un communiqué.

Le projet sera disponible en ligne à partir du 12 mars sur le site www.blokchain.wciom.ru.

L'élection présidentielle russe aura lieu le 18 mars. De nombreux observateurs électoraux étrangers seront présents lors de l'élection. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) entend, à elle seule, envoyer en Russie environ 500 observateurs.

Dossier:
Présidentielle 2018 en Russie (110)

Lire aussi:

Moscou dévoile le contenu du discours de Poutine à l’Assemblée fédérale
Moscou dévoile qui ne sera pas admis à l’observation électorale de la présidentielle russe
Moscou: certains pays occidentaux tentent de s’ingérer dans les élections russes à venir
Tags:
blockchain, élection présidentielle, Russie, Russie centrale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik