Ksénia Sobtchak

Poutine, parrain de Ksénia Sobtchak? La candidate lève le voile

© Sputnik . Vladimir Astapkovich
Actualités
URL courte
5323
S'abonner

Depuis des années des rumeurs affirmaient que Vladimir Poutine était le parrain de Ksénia Sobtchak. La candidate à la présidentielle assure pour sa part que le chef du Kremlin l'a connue bébé, mais qu’il n'est pas son parrain.

Ksénia Sobtchak a déclaré que le chef de l'État sortant, Vladimir Poutine, n'était pas son parrain. La candidate à la présidentielle a fait cette déclaration lors d'une émission à la radio Écho de Moscou.

Selon Mme Sobtchak, elle a été baptisée à l'âge de 12 ans. Au moment du baptême, Vladimir Poutine était à l'église, mais il ne jouait pas le rôle de parrain.

«Pour moi, c'est toute une histoire, ma mère m'a demandé contre trois chewing-gums de venir à l'heure indiquée puis de rester pendant trois heures dans l'église», s'est confiée Sobtchak, ajoutant qu'elle n'était pas une enfant religieuse et que son baptême n'était pas un événement mémorable.

La candidate a également précisé qu'elle n'avait jamais discuté de ce sujet avec le Président et qu'elle n'avait pas de contacts personnels avec lui.

«Je ne l'ai rencontré que pour les tristes anniversaires de la mort de mon père. Je n'ai aucun autre lien avec Vladimir Poutine», a conclu Ksénia Sobtchak.

Ksénia est née en 1981 à Saint-Pétersbourg, Léningrad à l'époque, dans la famille d'Anatoli Sobtchak, qui, dans les années 1990, allait occuper le poste de maire de Saint-Pétersbourg et travailler avec Vladimir Poutine. Au début des années 2000, M.Sobtchak a été membre de l'équipe de campagne du candidat à la présidentielle Vladimir Poutine.

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Un CRS lié à deux affaires de violences mène les rangs policiers au défilé du 14 juillet, affirme Libération
Le site militaire FAR-Maroc publie des photos satellites montrant des «bases algériennes» à la frontière - vidéo
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Tags:
parrainage, Vladimir Poutine, Ksénia Sobtchak, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook