Vladimir Jirinovski

Vladimir Jirinovski

© Sputnik . Iliya Pitalev
Élection présidentielle russe de 2018
URL courte
Présidentielle 2018 en Russie (110)
254
S'abonner

Bio des candidats, leurs positions sur la politique intérieure et extérieure. Faites connaissance avec Vladimir Jirinovski, un des huit candidats à la présidentielle russe de 2018.

Biographie: Vladimir Jirinovski a une longue carrière politique. Il a commencé à une période cruciale pour la Russie, au début des années 1990. Président du Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR) depuis presque un quart de siècle, il a participé cinq fois à l'élection présidentielle.

Politique intérieure: Vladimir Jirinovski a l'intention de donner le statut de nation en titre au peuple russe de Russie, de défendre la langue russe et de s'opposer à «l'afflux des migrants». En économie, il propose une industrialisation d'envergure afin de rétablir l'industrie dévastée dans les années 1990. Il promet d'effacer les dettes des personnes à faibles revenus au titre des services communaux. Il prévoit de «porter un coup à la corruption», d'apporter un soutien aux PME, de défiscaliser la production et la recherche, de stopper la hausse des prix, de libérer la Sibérie et l'Extrême-Orient.

Politique extérieure: Depuis la fin de l'Empire russe en 1917, la diplomatie russe a commis de nombreuses erreurs, estime le dirigeant du LDPR. Il est temps de se consacrer à la défense des intérêts de la Russie et des Russes. Vladimir Jirinovski a par ailleurs proposé de créer une nouvelle Union soviétique, qui pourrait intégrer l'Iran et la Turquie.

Dossier:
Présidentielle 2018 en Russie (110)

Lire aussi:

De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
Jets de projectiles et feux d’artifice: des policiers ont été victimes d’un guet-apens dans l’Oise
Tags:
Présidentielle russe 2018, Vladimir Jirinovski, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik