Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les troubles en Ouzbékistan sont planifiés par des extrémistes étrangers

    Russie
    URL courte
    0 0 01
    VIENNE, 16 mai - RIA Novosti. Les troubles en Ouzbékistan ont été planifiés et déclenchés avec participation d'extrémistes extérieurs, notamment de talibans, a déclaré dimanche le ministre russe des Affaires étrangères, Serguéi Lavrov, lors d'une conférence de presse à Vienne.

    La Russie analyse l'information provenant d'Ouzbékistan mais elle est encore fragmentaire, a-t-il dit.

    "Je ne pense pas qu'un pays accepte de supporte la présence sur son territoire de forces extérieures qui s'emparent de stocks d'armes et de bâtiments publics, prennent des otages et se livrent à la violence", a dit le ministre.

    Tout Etat qui se respecte doit pendre toutes les mesures qui s'imposent pour exercer son droit à la défense, a-t-il poursuivi.

    "Nous savons que cette intrusion de force a fait de nombreuses victimes et nous adressons nos condoléances les plus sincères aux parents des victimes", a déclaré le chef de la diplomatie russe.

    Le ministre a souligné la nécessité de stabiliser la situation pour calmer les gens et faire cesser les tentatives de provoquer des troubles nouveaux.

    D'autre part, il est nécessaire de mener une enquête minutieuse pour établir qui a rassemblé le groupe d'hommes armés qui ont déclenché les troubles et dans quel but cela a été fait, a indiqué Serguéi Lavrov. C'est très important, vu que ce groupe comprenait des étrangers, a-t-il ajouté.

    Il est souhaitable que le Comité contre le terrorisme de l'ONU, le Comité antiterroriste de la CEI et l'Organisation de coopération de Shanghai prennent part à l'enquête, a dit le diplomate.

    Il importe également de tout mettre en œuvre pour éviter de nouvelles victimes et ne pas laisser la situation se déstabiliser davantage en Ouzbékistan, a souligné le ministre russe des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    Maria Zakharova: à Munich, l'attitude envers la Russie a changé
    Lavrov: «Trump compte sur des relations mutuellement respectueuses avec la Russie»
    Bruxelles veut coopérer avec Moscou pour éradiquer le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik