Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La lecture du verdict a commencé

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 mai - RIA Novosti. La lecture du verdict dans l'affaire Ioukos a commencé lundi matin au tribunal de Moscou en présence de l'ancien patron de Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski, accusé d'escroquerie et de fraude fiscale, ainsi que de Platon Lebedev et d'Andreï Kraïnov.

    Selon la défense, le prononcé du jugement pourrait demander plusieurs jours. "Les juges ont le droit de donner lecture uniquement à la partie résolutive du verdict, ce qui réclamerait beaucoup moins de temps. Par contre, si le jugement est prononcé dans son intégralité, ce qui est le plus probable (la position du procureur, de la défense et aussi celle du tribunal doit y figurer), cela réclamera sans aucun doute plus d'une journée", a dit à RIA Novosti l'avocat Vladimir Krasnov, qui représente les intérêts du directeur du groupement financier international Menatep, Platon Lebedev.

    Le holding Menatep était le plus important actionnaire de Ioukos. En 2003 il possédait 44 pour cent des actions de la compagnie pétrolière. Selon l'instruction, pour procéder à des transactions illicites Menatep avait créé la société écran Volna dont le directeur général est Andreï Kraïnov.

    Vendredi dernier au cours d'une conférence de presse la porte-parole du parquet général, Natalia Vichniakova, avait déclaré que de nouvelles inculpations seraient notifiées à Mikhaïl Khodorkovski et à Platon Lebedev, concernant "le blanchiment de revenus illicites se chiffrant en milliards de roubles", avait-elle dit.

    Les audiences dans le procès Khororkovski et Kraïnov ont duré près de dix mois.

    L'ex-PDG de Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski, est en détention depuis près de dix-huit mois tandis que Platon Lebedev l'est depuis vingt mois. Andreï Kraïnov est en résidence surveillée.

    Sept chefs d'inculpation ont été retenus contre Khodorkovski et Lebedev, notamment ceux de fraude fiscale et d'escroquerie à échelle particulièrement grande. Selon l'accusation, Kraïnov aurait commis des escroqueries et des déprédations et n'aurait pas exécuté des décisions de justice.

    Khodorkovski et Lebedev ont plaidé non coupables. Les avocats ont réclamé l'acquittement de leurs clients pour tous les chefs d'accusation retenus contre eux.

    Andreï Kraïnov a plaidé partiellement coupable.

    Pendant les débats les représentants de l'accusation publique ont demandé au tribunal de reconnaître Khodorkovski et Lebedev coupables de tous les chefs d'accusation retenus contre eux et réclamé pour chacun d'eux une peine de 10 années d'emprisonnement dans un établissement pénitentiaire de régime ordinaire.

    En ce qui concerne Andreï Kraïnov, les représentants du Parquet général ont estimé que le fait qu'il ait plaidé partiellement coupable rendrait possible une peine de cinq ans et six mois de prison assortie du sursis.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik