Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le renseignement russe accuse un journal britannique de tentative de ranimer la guerre froide

    Russie
    URL courte
    0 110
    MOSCOU, 16 mai - RIA Novosti. Une tentative de ranimer l'atmosphère de la guerre froide, c'est ainsi que le Service russe de renseignements extérieurs (SVR) a qualifié un article paru dans le "Sunday Telegraph" qui dénonce le regain d'espionnage russe en Grande-Bretagne.

    "En effet, l'auteur de cet article poursuit le même objectif qu'il reproche à la Russie, celui de ranimer les méthodes et l'atmosphère de la guerre froide, à savoir la confrontation d'antan", a indiqué à RIA Novosti le porte-parole du SVR, Boris Laboussov.

    L'article ne comporte absolument pas de preuves concrètes. "Cette publication vise les profanes, elle ne contient aucune preuve", a-t-il estimé.

    Le seul fait mentionné dans l'article qui a eu lieu effectivement, c'est l'arrestation par les services secrets britanniques de Ian Parr qui a été condamné par la suite à dix ans de prison pour tentative de communication d'informations confidentielles à la Russie.

    "Effectivement, et il s'agit d'une provocation orchestrée par le contre-espionnage anglais vis-à-vis d'un sujet britannique, les agents de Sa Majesté ayant eux-mêmes joué le rôle d'agents secrets russes", a-t-il expliqué.

    Dans l'article "Russian spies are trying to steel our secrets again" (Les espions russes tentent de nouveau de voler nos secrets) citant un rapport confidentiel du MI-5 britannique, on affirme que la Russie aurait "renoué avec ses méthodes d'espionnage datant de la guerre froide en Grande-Bretagne".

    Comme le prétendent les auteurs de l'article, le rapport des services secrets britanniques met en garde le gouvernement de leur pays concernant le fait que "des espions russes qui sillonnent en toute liberté la Grande-Bretagne représentent une menace substantielle".

    Lire aussi:

    L'ex-agent du MI6, auteur du «dossier Trump» bientôt entendu par le Sénat US?
    Selon un ancien officier du renseignement russe, l'Otan voulait démembrer la Russie
    CNN: Moscou renforce les rangs de ses espions aux USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik