Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou espère être admis à l'OCI (MID)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 28 juin - RIA Novosti. Moscou espère que la Russie sera admise à l'Organisation de la Conférence islamique en qualité d'observateur, a déclaré mardi dans une interview à RIA Novosti le porte-parole officiel du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Yakovenko, à l'occasion de la visite que le chef de la diplomatie russe, Serguéi Lavrov, entame au Yémen.

    Au cours de sa visite qui durera du 28 au 30 juin, Serguéi Lavrov prendra part, à titre d'invité, à la conférence des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI).

    "Moscou compte qu'à la conférence de l'OCI le problème de l'adhésion de la Russie à cette organisation en qualité d'observateur connaîtra un nouveau développement", a dit le diplomate.

    Les entretiens dans la capitale yéménite porteront sur la coopération de la Russie avec la communauté des pays musulmans dans le but de construire un monde sans danger et de résoudre nombre de problèmes internationaux et régionaux. Serguéi Lavrov exposera la position de la Russie dans son intervention à la conférence de l'OCI.

    "Il poursuivra ainsi la pratique de la participation de la Russie en qualité d'invitée aux conférences de l'OCI", a ajouté Alexandre Yakovenko.

    Moscou est satisfait du processus de développement de la coopération avec le monde islamique", a-t-il constaté. Il se traduit en premier lieu par l'intensification des relations commerciales et économiques avec les principaux pays du monde islamique et des contacts dans le domaine politique, a-t-il poursuivi.

    Grande puissance eurasiatique se trouvant au point de jonction des mondes chrétien et islamique, la Russie peut apporter une contribution de poids à la mise en place d'un partenariat, d'une coopération et d'un dialogue pratiques entre les civilisations.

    "Nous posons en prémisse que le terrorisme international et l'extrémisme religieux n'a rien à voir avec l'islam qui est un patrimoine de toute la civilisation humaine, y compris de la Russie", a souligné le diplomate. Dans la lutte contre le terrorisme international et l'extrémisme religieux, "nous ne sommes pas tout simplement des partenaires avec le monde islamique, nous sommes des alliés stratégiques", a fait observer le porte-parole de la diplomatie russe.

    Lire aussi:

    L’ultimatum lancé au Qatar «pose un risque à l’Arabie saoudite»
    Moscou: la lutte anti-terroriste exige des «approches consolidées et équilibrées»
    Sommet de Kazan, prochain point d’orgue des relations Russie-Monde musulman
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik