Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les pourparlers avec Islamabad sur l'adhésion de la Russie à l'OMC touchent à leur fin (officiel)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    GENEVE, 28 juin - de notre correspondante Ekaterina Andrianova. "Les pourparlers avec Islamabad sur l'adhésion de la Russie à l'OMC touchent à leur fin et le protocole approprié sera prochainement signé", a fait savoir mardi Maxime Medvedkov, directeur du Département des pourparlers commerciaux du ministère russe du Développement économique, qui conduit la délégation russe aux pourparlers.

    Les pourparlers bilatéraux avec 33 pays membres de l'OMC dont la part dans le commerce extérieur russe dépasse 87 % ont pris fin.

    Les pourparlers avec cinq autres membres de l'OMC touchent à leur fin, a déclaré vendredi dernier le ministre russe du Développement économique et du Commerce Guerman Gref à Genève, à la réunion du Groupe de travail pour l'adhésion de la Russie à l'OMC.

    "Les pourparlers avec quatre autres pays peuvent s'achever avant le 1er septembre. Les dirigeants de la Russie et de nos partenaires comme les Etats-Unis, l'Inde et le Japon ont convenu d'achever les pourparlers à la fin de l'année au plus tard", a souligné le ministre. Des protocoles bilatéraux ont été signés la semaine dernière avec la Norvège et le Mexique à Genève où se poursuit un nouveau round de pourparlers sur l'adhésion de la Russie à l'OMC.

    Un ou deux problèmes restent en suspens avec quelques pays. La question relative à la classification du Panama zone offshore reste également en suspens.

    "Nos partenaires sont prêts à fournir des preuves confirmant que le Panama respecte tous les principes internationaux de l'activité bancaire. Mais c'est la Banque centrale de Russie qui aura le dernier mot là-dessus", a dit Maxime Medvedkov.

    La délégation russe a déjà participé au 31e round de pourparlers avec l'Uruguay. "Nous nous sommes entendus pour échanger prochainement les propositions définitives sur le format des accords possibles portant sur les produits"", a fait savoir Maxime Medvedkov.

    Selon lui, les pourparlers avec le Brésil, premiers depuis ces six derniers mois, s'ouvriront mercredi 29 juin. Le Brésil n'accepte pas le système russe de répartition des quotas de viande, mais, pour l'instant, ce pays n'a pas fait de remarques juridiques réelles.

    Lire aussi:

    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Lavrov: le Congrès du dialogue national syrien faciliterait les pourparlers de Genève
    Poutine et Trump: le conflit en Syrie n’a pas de solution militaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik