Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou compte que l'enquête parlementaire sur les événements d'Andijan sera transparente (Lavrov)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    La Haye, 28 juin - RIA Novosti. Moscou compte que l'enquête parlementaire sur les événements qui ont eu lieu en mai dans la ville ouzbek d'Andijan sera transparente, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Serguéi Lavrov.

    Dans la nuit du 12 au 13 mai et durant la journée suivante une série d'actes de terrorisme et d'attaques à main armée a été perpétrée faisant des victimes dans la région d'Andijan et dans son chef-lieu qui compte 300 000 habitants, selon les données officielles fournies par la partie ouzbek. D'après le Parquet général de l'Ouzbékistan, 176 personnes ont été tuées et 295 autres blessées dans les troubles (des sources indépendantes portent le nombre de tués à un millier de personnes). Le ministère ouzbek de l'Intérieur annonce 79 morts et 62 blessés parmi les terroristes.

    De l'avis des juges d'instruction, pour monter cette attaque terroriste, des organisations internationales ont été mobilisées : le "Mouvement islamistes du Turkestan" (ancien "Mouvement islamique d'Ouzbékistan"), "Hizb-ut Tahrir al-Islami" ("Parti de la libération islamique") et "Akramiylar", une des branches de cette dernière organisation.

    Selon les informations à la disposition de Moscou annoncées antérieurement par le ministre de la Défense, Serguéi Ivanov, les désordres en Ouzbékistan ont été inspirés depuis le territoire de l'Afghanistan.

    "La Russie estime important de mener une enquête. Nous espérons que l'enquête parlementaire sur les événements en Ouzbékistan sera transparente", a dit le chef de la diplomatie russe avant d'ajouter que ce problème serait débattu mardi avec le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Bot.

    L'enquête est menée parallèlement à un monitorage effectué par un groupe d'ambassadeurs accrédités en Ouzbékistan, ce qui est très important, a souligné Serguéi Ivanov.

    "Nous considérons comme une mesure importante la coopération avec le groupe d'ambassadeurs et nous estimons que la composition de ce groupe pourrait être élargie en y admettant d'autres diplomates qui ne participent encore pas à son travail", a dit le ministre russe.

    "Il est nécessaire que l'enquête soit menée avec le plus grand soin qu'elle relève toutes les circonstances de la préparation et de la réalisation de ces actes", a-t-il ajouté.

    Ben Bot a souligné pour sa part que l'enquête sur les événements en Ouzbékistan sera indépendante. "C'est-à-dire qu'elle fasse émerger tous les faits", a promis le ministre néerlandais des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    Djihadistan : voyage en terre de radicalisation
    Attentat de Stockholm: Le suspect «reconnaît avoir commis un acte terroriste»
    Attentat de New York: le FBI a localisé le second Ouzbek recherché
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik