Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Vladimir Poutine recommande aux businessmen d'ouvrir des écoles de management

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 28 juin - RIA-Novosti. Le président russe Vladimir Poutine a proposé aux hommes d'affaires russes et étrangers d'ouvrir en Russie de nouvelles écoles de management.

    "Samedi et dimanche je me suis entretenu avec les représentants du business américain et allemand. Nous avons notamment débattu de la création en Russie d'établissements d'études modernes sur le management et d'autres disciplines", a annoncé le chef de l'Etat russe lors d'une rencontre avec le président de la société Interros Vladimir Potanine.

    Les businessmen étrangers se sont dits prêts à participer à la réalisation de ces projets, a indiqué M.Poutine.

    "Si le business russe y est également intéressé, nous pourrions élaborer un bon programme d'activités conjointes", a encore estimé le chef de l'Etat.

    Vladimir Potanine a manifesté son enthousiasme face à la proposition du président.

    "Sans aucun doute, j'en serais très intéressé. La Russie a de solides positions en matière d'enseignement et si quelqu'un veut faire part de ses expériences, cela serait très utile", a-t-il dit.

    Selon l'homme d'affaires russe, la compagnie qu'il dirige "réalise voilà plus de cinq ans déjà un programme d'éducation dans le cadre duquel un millier d'étudiants touchent une bourse cette année et plus de 50 000 jeunes ont déjà passé par ce programme".

    "Mais la bourse n'est pas la seule chose qui intéresse les étudiants. Ils prisent aussi la communication, la participation à différents concours. Autrefois, il y a eu des détachements d'étudiants bâtisseurs, or maintenant il n'y a presque pas de travail d'utilité sociale, alors que les jeunes éprouvent un énorme besoin de communiquer en dehors des discothèques et des clubs de nuit", a encore estimé Vladimir Potanine.

    Lire aussi:

    Poutine avoue écrire «comme un chat»
    Baptiste Rappin: «Le management est une arme cognitive, jouant sur nos modèles mentaux»
    Les USA veulent protéger les étudiants américains contre les «agents étrangers»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik