Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le chef d'une formation armée illégale arrêté en Tchétchénie

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    GROZNY, 7 juillet - RIA Novosti. Le soi-disant "émir" (chef d'une formation armée illégale) du village de Proletarskoïe du district de Grozny (Tchétchénie centrale), Aslanbek Nourytchev, a été arrêté par les policiers en Tchétchénie, a fait savoir le ministère de l'Intérieur de la république.

    Selon le ministère, Aslanbek Nourytchev qui avait l'indicatif "Babi" a opposé une résistance armée au cours de l'arrestation et a tenté de se faire sauter par une grenade, c'est pourquoi il a été blessé au cours des tirs. Après les premiers soins médicaux, il a été transféré à la Direction de la Police.

    L'enquête a établi qu'Aslambek Nourytchev était impliqué dans plusieurs crimes graves commis sur le territoire de la République de Tchétchénie.

    Il est établi qu'il est impliqué dans l'assassinat de Moussalov, chef de l'administration du district de Charoï, dans l'assassinat de deux habitants du village de Proletarskoïe, l'attaque contre le bureau de vote de Proletarskoïe, l'attaque armée contre une base des OMON, unités spéciales du ministère de l'intérieur de Tchétchénie, dans les attaques contre les employés des organes de la police criminelle de Staropromyslovski, ainsi que dans l'explosion du véhicule avec les membres du service de patrouille du ministère de l'Intérieur de Tchétchénie.

    Lire aussi:

    Ramzan Kadyrov commente les attaques dont des policiers tchétchènes ont été la cible
    Après l’attentat de l’Opéra, les Tchétchènes en France, «objets de méfiance»?
    L'identité des participants aux attaques contre les policiers en Tchétchénie est établie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik