Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La nouvelle élite essaie de discréditer celle qui l'a précédée

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 1er août- RIA Novosti.

    Après "l'affaire de la datcha" de l'ancien Premier ministre Mikhail Kassianov, la maison de campagne de Vladimir Rouchaïlov, Secrétaire exécutif de la CEI (Communauté des Etats Indépendants), pourrait attirer l'attention du Parquet général. Les experts interrogés par les quotidiens de la capitale Novye izvestia et Nezavissimaia gazeta estiment que les accusations lancées à l'adresse de Vladimir Rouchaïlo reflètent la lutte entre les élites nouvelle et ancienne.

    Une requête sur les moyens d'acquisition de la maison a été envoyée à la Chambre d'enregistrement par Alexandre Khinchtein, député de la fraction Russie unie, connu par son enquête sur Mikhail Kassianov.

    Dmitri Orechkine, chef du groupe analytique Merkator, explique la situation: Il y avait un accord tacite entre la nouvelle et l'ancienne élite. Pourtant, l'action d'Alexandre Khinchtein, soutenu par les structures du pouvoir, se traduit aujourd'hui comme la violation de cet accord par la nouvelle élite, qui jette avant les élections, le discrédit sur les "anciens".

    Ces "anciens" ont consenti à laisser la place, mais les "nouveaux" refusent de respecter leurs engagements. Cela veut dire que les "nouveaux" feront tout leur possible pour garder le pouvoir, tout en craignant d'être victime à leur tour d'actions de ce genre.

    Pour Alexei Makarkine, vice-directeur du Centre de technologies politiques, un groupement stable à l'instar du "clan" n'existe pas aujourd'hui. Il y a des personnes qui ont leurs propres intérêts politiques et économiques. Quant à la déclaration d'Alexandre Khinchtein, elle s'explique par deux facteurs. Premièrement, il s'agit non pas d'une guerre contre un "clan", mais d'une concurrence serrée entre la nouvelle et l'ancienne élites, entre celle de Poutine et celle d'Eltsine. Les nouvelles élites veulent probablement exercer davantage d'influence sur la situation au sein de la CEI. Deuxièmement, certains joueurs situent leurs propres intérêts dans le cadre même de cette lutte entre élites. Alexandre Khinchtein avait auparavant des rapports difficiles avec Vladimir Rouchaïlo, c'est pourquoi il a pris l'initiative de lancer cette affaire.

    Guennadi Goudkov, membre du Comité de sécurité de la Douma (chambre basse du parlement russe) ajoute: Si l'attaque avait effectivement pour cible le "clan" lui-même, il aurait été plus utile de le priver d'appuis, y compris financiers, qui le soutiennent jusqu'à ce jour. Il peut s'agit tout simplement d'un règlement de comptes.

    Novye izvestia, 1er août 2005. Quelle est la raison de l'attaque contre les "anciens" fonctionnaires?

    Nezavissimaia gazeta, 1er août 2005. La concurrence entre les nouvelles et anciennes élites.

    Lire aussi:

    L'Occident dans l'impasse? Des USA à l'Europe, les élites perdent le soutien du peuple
    Les terroristes internationaux optent pour un «djihad autonome»
    Who is Mr. Putin: retour sur 17 ans de politique du dirigeant russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik