Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Russie propose à la Turquie de s'unir face au terrorisme international (version élargie)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    ANKARA, 6 septembre - RIA Novosti. La Russie propose à la Turquie d'unir les efforts pour faire face au terrorisme international, a déclaré le ministre russe de la défense, Serguéi Ivanov, dans une interview publiée mardi par le journal turc Milliyet.

    Ces efforts pourraient consister à mettre en place un échange d'informations, à organiser des visites réciproques, à effectuer des exercices conjoints, d'après le ministre.

    Il propose également de procéder à des consultations afin d'harmoniser les législations antiterroristes des deux pays, souligne le journal.

    "Avec la volonté de s'unir contre le terrorisme d'autres éléments de coopération dans ce domaine 0pourraient apparaître", a dit Serguéi Ivanov.

    Le ministre a porté un jugement positif sur la coopération bilatérale dans le cadre du groupe naval de coopération Blackseafor. Il s'est prononcé pour l'utilisation de cette force en vue de la lutte contre la criminalité organisée, le trafic de drogue et d'armes, la traite des personnes et la dissémination des armes de destruction massive.

    Lundi le journal avait publié la première partie de l'interview du ministre où il proposait à la Turquie d'intensifier la coopération militaro-technique et de réaliser cinq projets concrets dans ce domaine.

    Il s'agissait notamment de fabriquer en Turquie du matériel blindé et des véhicules blindés Tigre, de fabriquer en Russie des armes antichars pour le ministère turc de la Défense, de produire en commun des navires de sauvetage, d'intégrer le missile antiaérien russe Strelets dans le système analogue fabriqué par l'entreprise turque Aselsan, de réaliser des projets militaires spatiaux communs.

    "La réalisation de projets communs contribuera à renforcer la puissance des forces armées turques et à conférer une nouvelle dimension au partenariat stratégique entre les deux pays", a déclaré Serguéi Ivanov.

    "La Russie et la Turquie ont signé en 1994 un accord bilatéral de coopération militaire et militaro-technique, premier accord à être conclu par la Russie avec un pays membre de l'OTAN", a-t-il rappelé.

    "A mon avis, cet exemple démontre la volonté de nos pays de développer activement la coopération dans le domaine des technologies militaires", a dit Serguéi Ivanov.

    Le ministre de la Défense de la Russie a également annoncé l'intention de son pays de répondre à l'appel d'offres relancé par Ankara pour l'achat d'hélicoptères. La Russie propose l'appareil d'assaut russo-israélien Ka-52 Erdogan qui répond à tous les impératifs de l'armée turque et qui est moins cher que les équivalents occidentaux.

    "Au cas où la Turquie opterait pour l'appareil russe, elle aurait la possibilité de créer sa propre industrie aéronautique et même de lancer la fabrication en commun d'appareils de combat à vendre à des tiers", a affirmé le ministre russe de la Défense.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik