Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    L'installation d'une base américaine en Turkménie, un signal alarmant pour la Russie - expert

    Russie
    URL courte
    0 111

    MOSCOU, 6 septembre - RIA Novosti. La base militaire américaine en Ouzbékistan pourrait être déménagée en Turkménie. Les experts interrogés par les quotidiens Novyé izvestia et Nezavissimaïa gazeta préviennent que ce déménagement pourrait être à la fois profitable et désavantageux pour la Russie.

    Les observateurs estiment que les Etats-Unis ont besoin d'être présents militairement en Turkménie principalement pour attaquer l'Iran. Avec l'installation d'une base sur le sol turkmène l'étau se resserrera autour de l'Iran parce que les Etats-Unis auront des bases dans tous les pays voisins de l'Iran.

    Cependant, la base en Turkménie sera préjudiciable aux intérêts de la Russie, estime le président du Comité islamique de Russie, Guéïdar Djemal. Premièrement, tous les pays d'Asie centrale se retrouveront sous le contrôle des Etats-Unis. Et deuxièmement, la Russie perdra un allié dans la région, à savoir l'Iran.

    "L'attaque américaine contre l'Iran est déjà inévitable, elle est projetée pour un avenir tout proche", a déclaré l'expert aux Novyé izvestia. La Russie dans ce cas subira des pertes économiques puisque après l'attaque contre l'Iran toute l'infrastructure sera perturbée dans la région et que les réfugiés se précipiteront massivement vers la Russie.

    D'autre part, après l'occupation de l'Iran les principales réserves de pétrole qu'il exporte actuellement vers l'Europe se retrouveront sous le contrôle des Etats-Unis.

    En ce qui concerne le retrait des troupes américaines d'Ouzbékistan, le directeur du Centre russe des prévisions militaires, le colonel Anatoli Tsyganok, n'exclut pas que le président ouzbek, Islam Karimov, soit prêt à verser 100 à 130 millions de dollars aux Etats-Unis pour qu'ils retirent sans tarder leur base aérienne de Khanabad, écrit la Nezavissimaïa gazeta.

    D'après l'expert, "il est possible que la base abandonnée par les Américains attire l'attention de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS: Russie, Chine, Ouzbékistan, Kazakhstan, Kirghizie, Tadjikistan) qui pourrait y déployer son propre groupe aérien mixte pour faire face au terrorisme en Asie centrale".

    L'Ouzbékistan n'a pas d'argent pour financer une telle base. Autrement dit, seuls les membres de l'OCS peuvent la sponsoriser, le plus probablement la Russie et la Chine, d'après l'expert qui estime que Moscou ne laissera pas passer cette chance et s'efforcera de s'installer sur cet aérodrome ouzbek avant qu'un autre pays n'occupe la place.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik