Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Poutine : on ne saurait acheter la paix en accordant le refuge politique aux terroristes

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    MOSCOU, 31 octobre - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine est contre les tentatives de négociation avec les terroristes et estime qu'on ne saurait acheter la paix en leur accordant le refuge politique.

    Dans son interview à la chaîne de télévision néerlandaise Nederland 1 et au quotidien NRC Handelsblad le président russe a indiqué que "la tradition de la pacification de tout agresseur et de tout extrémiste suivant le principe "s'entendre avec n'importe qui et à n'importe quel prix, pourvu qu'on ne nous touche pas", s'est profondément enracinée dans la pensée politique européenne".

    "C'est là une philosophie bien dangereuse et qui, en pratique, mène à de grandes tragédies", estime M.Poutine.

    Dans cet ordre d'idées, le président russe a rappelé le Pacte de Munich signé en 1938 par le premier ministre britannique Neville Chamberlain et son collègue français Edouard Daladier. Rentrés dans leurs pays, ils criaient haut et fort qu'ils avaient apporté la paix.

    "En réalité, la Seconde guerre mondiale débutait un an après", a noté le chef de l'Etat russe.

    Vladimir Poutine a reconnu que le Pacte Molotov-Ribbentrop n'était guère meilleur, rappelant toutefois que la signature de ce document était une mesure forcée après que les puissances occidentales eurent accepté de s'entendre avec l'Allemagne hitlérienne.

    "Je pense qu'il s'agit là d'une tendance très dangereuse et nous devons comprendre que la pratique de ce genre a de graves répercussions dans nos propres pays", a indiqué le président russe.

    "On ne saurait acheter la paix en accordant des cadeaux aux terroristes, en leur accordant un refuge. Et de récents événements tragiques et sanglants dans certains pays d'Europe sont la meilleure confirmation de tout ce que je viens de dire", a noté Vladimir Poutine.

    Lire aussi:

    La Pologne et la Hongrie ont-elles toujours leur place dans l’Union européenne?
    Who is Mr. Putin: retour sur 17 ans de politique du dirigeant russe
    Sigmar Gabriel: Russie et Allemagne ont besoin l’une de l’autre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik