Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Vladimir Poutine n'a pas l'intention de contrôler les médias russes

    Russie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 31 octobre - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine n'a pas l'intention de contrôler les médias russes.

    "Il est impossible de les contrôler. Et je n'ai pas envie de le faire. Je ne parle même pas d'Internet qui se développe en toute liberté, sans contrôle quiconque alors que le nombre d'Internautes augmente sans cesse", a indiqué M.Poutine dans une interview à la chaîne de télévision néerlandaise Nederland 1 et au quotidien NRC Handelsblad.

    La Russie compte 47.000 éditions périodiques et quelque 3.000 chaînes de télévision et radios, selon le président.

    Dans le même temps, le chef de l'État russe a reconnu que le respect de la liberté de la parole posait des problèmes en Russie. Commentant la 138e place de la Russie dans le classement mondial de la liberté de la presse établi par "Reporters Sans Frontières", M.Poutine a dit: "Je crois qu'il faut tenir compte de tels avis... Nous avons beaucoup de problèmes, surtout au niveau régional, je le sais", a-t-il noté.

    Selon M.Poutine, la liberté des médias est une condition sine qua non du développement de la démocratie qui permet de réprimer la corruption et de rendre la société plus libre.

    "Notre mission essentielle est d'assurer l'indépendance économique des médias pour qu'ils ne défendent pas les intérêts des groupes économiques ou d'oligarques, mais les intérêts de toute la société", estime M.Poutine.

    S'agissant du soutien économique aux médias, le président a annoncé que l'État leur accordait des facilités fiscales importantes.

    La TVA - l'impôt principal en Russie - est fixée à 18% pour tout le monde sauf pour les médias qui paient 10%, a-t-il expliqué.

    La Russie sera donc ouverte à la critique et œuvrera pour assurer la liberté des médias qui constitue un élément du développement démocratique de la société, a indiqué M.Poutine avant d'ajouter qu'une institution chargée de soutenir les médias indépendants serait notamment mise en place dans le cadre de la Chambre sociale.

    Lire aussi:

    Au baromètre de la confiance internationale, Poutine bat Trump
    Poutine n’a pas la «possibilité physique» d’utiliser les réseaux sociaux
    Poutine: le vrai Trump est différent de celui qu'on voit à la télé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik