Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Ne pas insister dans la résolution sur d'éventuelles sanctions économiques contre la Syrie (Lavrov)

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0
    NEW YORK, 31 octobre - RIA Novosti. On ne doit pas faire l'accent dans la résolution sur une éventuelle introduction des sanctions économiques contre la Syrie, a exhorté lundi les journalistes le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    "Il ne faut pas se concentrer sur le chapitre sept, lisez toute la résolution", a déclaré le chef de la diplomatie russe devant les journalistes à l'issue d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies. Sergueï Lavrov a aussi invité les journalistes à se concentrer sur le contenu de la résolution, ainsi que sur le consensus à base duquel elle avait été adoptée.

    Le chapitre sept de la Charte de l'ONU stipule que le Conseil de sécurité de l'ONU peut décréter des mesures qui prévoient "l'interruption complète ou partielle des relations économiques et des communications ferroviaires, maritimes, aériennes, postales, télégraphiques, radioélectriques et des autres moyens de communication, ainsi que la rupture des relations diplomatiques".

    Répondant à la question des journalistes occidentaux de savoir si le ministre russe des Affaires étrangères ne voyait pas de points communs entre l'examen du problème de la Syrie à l'ONU, d'une part, et la situation avec l'Irak, de l'autre, Sergueï Lavrov a dit que la situation ne ressemblait à celle d'Irak d'autrefois. Dans le cas de la Syrie, il est nécessaire de nous concentrer sur la coopération, a noté en conclusion le chef de la diplomatie russe.

    Lire aussi:

    Trump veut des relations mutuellement bénéfiques avec la Russie
    La Russie veut s'impliquer dans le règlement libyen
    Moscou suggère d’envoyer dans le Donbass non l’Onu mais des forces pour protéger l'OSCE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik