Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Vladimir Poutine entame une visite aux Pays-Bas

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    Les liens politiques, économiques, scientifiques et culturels entre la Russie et les Pays-Bas se développent favorablement. Après l'éclatement de l'URSS le Royaume des Pays-Bas a été l'un des premiers Etats européens à reconnaître la Russie en qualité de successeur en droit de l'Union soviétique et les rapports bilatéraux, désormais entre la Russie et les Pays-Bas, ont continué leur mouvement ascendant.

    Le début du XXIe siècle a été marqué par une nouvelle étape de la coopération entre la Russie et les Pays-Bas. La visite que la reine des Pays-Bas a effectuée à Moscou au mois de juin 2001 a été un événement marquant dans les relations bilatérales. Au cours de cette visite les parties ont signé le Programme conjoint d'action entre la Russie et les Pays-Bas pour 2001-2003. Le deuxième programme analogue pour 2004-2005 a été signé à La Haye au mois de décembre 2003. Ces programmes conjoints d'action ont dynamisé les liens dans de vastes domaines de la coopération.

    La base contractuelle et juridique des rapports bilatéraux s'est sensiblement renforcée ces dernières années. Les partenaires ont signé plusieurs documents bipartites, en particulier l'Accord de coopération dans le domaine de la destruction sécuritaire des armes nucléaires et du démantèlement des sous-marins nucléaires russes, le Mémorandum sur la coopération dans la formation de fonctionnaires et de gestionnaires russes aux Pays-Bas, le Mémorandum sur la compréhension concernant la coopération des Pays-Bas avec la Fédération de Russie dans le cadre du Programme néerlandais de concours technique aux pays d'Europe centrale et orientale (programme PSO), le Mémorandum sur l'application des clauses de l'Accord intergouvernemental russo-néerlandais sur la coopération et l'assistance administrative réciproque dans les affaires douanières.

    Les liens commerciaux, économiques, scientifiques et techniques jouent un grand rôle dans les relations russo-néerlandaises.

    Les Pays-Bas sont l'un des principaux partenaires de la Russie dans les domaines du commerce et des investissements. Au cours des trois dernières années les échanges ont presque triplé et en 2004 ils ont atteint le chiffre record de 16,6 milliards de dollars. Selon les statisticiens russes, à l'issue des sept premiers mois de 2005 les échanges russo-néerlandais étaient déjà supérieurs à 14,7 milliards de dollars.

    Les Pays-Bas figurent parmi les pays qui investissent le plus sur le marché russe. Au cours de la période 2000-premier semestre 2005, ces investissements ont progressé de plus de 20 fois, passant de 600 millions à 14,2 milliards de dollars). Pour les investissements directs dans l'économie russe les Pays-Bas arrivent en deuxième position derrière Chypre avec 11 milliards de dollars.

    Plus de 200 représentations de sociétés néerlandaises sont enregistrées en Russie. Selon le ministère russe du Développement économique et du Commerce on recense en Russie plus de 700 entreprises avec participation néerlandaise.

    Des projets d'investissement sont en cours de réalisation avec la participation des sociétés néerlandaises Shell, Gazuni, Philips, Stork, Unilever, Kampina, Heineken, Akzo Nobel, Agriko.

    La Commission mixte russo-néerlandaise pour la coopération économique, scientifique et technique se réunit régulièrement.

    Des troupes de ballet et d'opéra, des orchestres russes se produisent régulièrement aux Pays-Bas. La filiale d'Amsterdam de l'Ermitage organise tous les trimestres une exposition de pièces provenant du musée de renommée universelle.

    La Russie et les Pays-Bas développent également leur coopération dans le cadre du dialogue Russie-Union européenne et Russie-OTAN.

    Dans leurs contacts les deux parties se penchent aussi sur des problèmes comme la lutte contre le terrorisme et le trafic de stupéfiants, le règlement des conflits régionaux, la non-prolifération des armes de destruction massive, la protection de la nature et le développement de la coopération humanitaire.

    Lire aussi:

    La Russie investira 22 mds USD dans la construction de la centrale turque d’Akkuyu
    Les compagnies russes attirent à nouveau les investisseurs étrangers
    Poutine: les pires relations entre Moscou et Washington depuis la guerre froide
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik