Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La raison des désaccords entre la Russie et la Norvège selon un parlementaire russe

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    MOSCOU, 6 décembre - RIA Novosti. Le motif des désaccords entre la Russie et la Norvège sur le statut de la zone du Spitzberg réside avant tout dans le pétrole de la mer de Barents estime Mikhail Marguelov, président du Comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    "Le véritable motif des désaccords entre la Russie et la Norvège sur le statut de la zone du Spitzberg n'est pas le poisson, mais le pétrole de la mer de Barents, car les réserves d'hydrocarbures des gisements traditionnels norvégiens s'épuisent", a déclaré mardi le parlementaire à RIA Novosti à la veille de l'ouverture des pourparlers russo-norvégiens.

    La zone de la mer de Barents se trouve à côté du gisement de gaz de Chtokman, le plus grand du monde, a rappelé le sénateur.

    "La Russie a longtemps tardé à régler le conflit frontalier, mais, à présent, elle a décidé de vider le différend en six mois au plus", a dit Mikhail Marguelov.

    La Russie n'a pas l'intention de monopoliser le marché des hydrocarbures, a souligné le sénateur. "Bien plus, notre pays accepte d'exploiter les gisements maritimes conjointement avec la Norvège", a-t-il précisé.

    Mais, en même temps, la Russie insistera pour que la Norvège renonce à ses prétentions sur la zone économique du Spitzberg.

    "D'autant plus que la communauté mondiale ne reconnaît pas ces prétentions", a-t-il dit.

    Lire aussi:

    Des bombardiers russes survolent les mers de Barents et de Norvège
    Moscou met en garde la Norvège contre son adhésion au bouclier antimissile de l’Otan
    La Norvège s’excuse auprès des femmes ayant eu des relations avec les nazis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik