Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Réunion du groupe de travail russo-azerbaïdjanais sur la délimitation de la frontière d'Etat

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    BAKOU, 6 décembre - Gueraï Dadachev, RIA Novosti. Le groupe de travail russo-azerbaïdjanais sur la délimitation de la frontière d'Etat entre les deux pays a entamé ses travaux à Bakou.

    Les deux délégations sont conduites respectivement par le vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Khalaf Khalafov, et le conseiller principal du département des pays de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Yakovenko.

    "Nous avons abordé la phase finale de la délimitation des frontières entre l'Azerbaïdjan et la Russie", a déclaré Alexandre Yakovenko à l'ouverture de la réunion.

    Cependant, il a fait remarquer que les problèmes débattus n'étaient pas faciles. "Nous comprenons qu'il faut tenir compte de nos intérêts mutuels, de ceux des régions frontalières, de la population qui y réside et y travaille", a dit Alexandre Yakovenko.

    "Notre travail vise à réaffirmer que la frontière entre nos pays est une frontière d'amitié, de bon voisinage et de compréhension mutuelle", a-t-il souligné. "Ces principes doivent être consacrés par des efforts réels", a-t-il ajouté.

    "Le développement dynamique des rapports entre nos pays autorise à affirmer que la frontière actuelle entre l'Azerbaïdjan et la Russie est une frontière d'amitié, de stabilité, de compréhension et de coopération", a déclaré à son tour Khalaf Khalafov.

    "La délimitation de la frontière d'Etat est très importante aussi bien pour la Russie que pour l'Azerbaïdjan", a-t-il poursuivi en ajoutant que depuis la désintégration de l'URSS "nous établissons des rapports foncièrement nouveaux entre nos deux pays".

    Les services frontaliers des deux pays ne coopèrent pas seulement efficacement dans le domaine de la sécurité et de la stabilité, mais créent aussi des conditions favorables pour le transport des marchandises et des passagers, a indiqué le vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

    Le Daghestan, qui fait partie de la Fédération de Russie, est historiquement proche de l'Azerbaïdjan, a dit Khalaf Khalafov. "Nous en profitons pour que le Daghestan soit un facteur de cohésion, d'amitié et de rapprochement entre la Russie et l'Azerbaïdjan", a-t-il souligné.

    Le potentiel existant et le caractère de nos rapports permettent de parler de partenariat stratégique entre la République d'Azerbaïdjan et la Fédération de Russie", a également déclaré Khalaf Khalafov.

    Lire aussi:

    Haut-Karabagh: après 30 ans de conflit, la médiation française en panne de solution?
    Arménie ou Azerbaïdjan? Les visiteurs de la page Instagram de Merkel perplexes (vidéo)
    Bakou fait la lumière sur la sortie des archives nucléaires de l'Iran par l’Azerbaïdjan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik