Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Lancement d'une fusée Soyouz avec le premier satellite du nouveau système européen Galileo

    Russie
    URL courte
    0 21

    Une fusée russe Soyouz a été lancée mercredi à 8h19, heure de Moscou (05h19 GMT), du cosmodrome de Baïkonour avec le premier satellite (GIOVE A) du nouveau système européen de navigation par satellite.

    Une fusée russe Soyouz a été lancée mercredi à 8h19, heure de Moscou (05h19 GMT), du cosmodrome de Baïkonour avec le premier satellite (GIOVE A) du nouveau système européen de navigation par satellite, a annoncé mercredi à RIA Novosti le porte-parole du poste de commandement de l'Agence spatiale russe (Roskosmos).

    L'appareil sera mis en orbite de transition haute de 23 000 km pour tester dans les conditions réelles une série de nouvelles technologies dont doit être équipé le futur système européen de navigation global. Le projet Galileo prévoit la mise en orbite d'un groupe de 30 appareils dont 27 seront opérationnels et 3 de réserve.

    Les risques envers les tiers pour le lancement de la fusée porteuse russe avec le satellite européen ont été assurés à hauteur de 100 millions de dollars, conformément à la Convention sur la responsabilité internationale pour les dommages causés par les objets spatiaux. Le pas de tir a été assuré au niveau de 400 000 de dollars.

    Le Roskosmos se propose de créer dans à l'avenir des stations uniques de réception des signaux du système russe de navigation GLONASS et du système américain populaire GPS et du système européen Galileo en cours de création.

    Le chef du Roskosmos, Anatoli Perminov avait expliqué précédemment que l'agence russe avait l'intention d'œuvrer en faveur d'un accord avec la NASA et l'ESA pour réunir GLONASS, GPS et Galileo en un seul système de navigation global.

    Lire aussi:

    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    La promenade du chien tourne au drame en Isère
    Tags:
    Galileo, Holding spatial russe Roscosmos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik