Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou va allouer plus de 40 millions de dollars pour combattre la grippe aviaire dans la CEI

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    MOSCOU, 21 janvier - RIA Novosti. Le gouvernement russe entend dégager plus de 40 millions de dollars pour combattre la grippe aviaire en Russie et dans les autres pays de la CEI (Communauté des Etats indépendants), a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Yakovenko.

    "Le gouvernement examine actuellement une proposition concernant l'octroi de 2006 à 2009 d'une somme équivalent à 41,7 millions de dollars pour améliorer le fonctionnement des services épidémiologiques et des laboratoires de virologie en Russie et dans les autres pays de la CEI. Cette aide devrait s'avérer réciproquement profitable", a dit Alexandre Yakovenko dans une interview accordée à la Rossiskaïa gazeta.

    Selon le diplomate, il est également prévu d'octroyer 3 millions de dollars qui seront versés au Fond finalisé créé par la Banque mondiale pour aider les pays devant faire face à des situations épidémiques exceptionnelles liées à la propagation de la grippe aviaire.

    Alexandre Yakovenko a rappelé qu'une conférence internationale tenue récemment à Pékin avait été consacrée à la lutte contre la pandémie de grippe aviaire.

    "Il est patent que beaucoup d'Etats à risque (surtout en Asie et en Afrique) n'étaient pas prêts à combattre le virus de la grippe aviaire. De toute évidence, la plupart des pays émergents ne disposent pas des moyens nécessaires pour prendre les mesures qui s'imposent. Par conséquent, ils ont besoin d'une assistance de la communauté internationale", a relevé le vice-ministre.

    Selon les organisations internationales, les mesures de lutte contre la diffusion de la grippe aviaire nécessitent un investissement de plus de 1,2 milliard de dollars sur trois ans, sans compter les dépenses pour le renouvellement des stocks de vaccins et l'achat de médicaments anti-grippe.

    "La Russie doit continuer de jouer un rôle substantiel dans la recherche sur les virus de la grippe aviaire et les travaux concernant la création de nouveaux vaccins anti-grippe pour la population", a souligné le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    100e anniversaire de l'Espagnole, cette grippe qui a fait plus de morts que la guerre
    Recrudescence des cas d’une forme dangereuse de grippe aviaire en Arabie saoudite
    La Russie réduit encore ses importations alimentaires européennes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik