Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Contrôle de Gazprom et de Rosneft: la désétatisation est respectée (Poutine)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 31 janvier - RIA Novosti. Le contrôle public de Gazprom et de Rosneft ne contredit pas la thèse de la désétatisation de l'économie, a annoncé le président russe au cours de sa conférence de presse mardi au Kremlin.

    "Il n'y a pas de contradiction car ces acquisitions ont été réalisées sur le marché et aux conditions du marché", a répondu le président russe à la question de savoir si l'acquisition l'an dernier par ces deux groupes contrôlés par l'Etat de compagnies privées ne contredit pas le processus de débureaucratisation de l'économie russe.

    "Les compagnies que vous avez évoquées - vous avez sans doute en vue Gazprom et Rosneft - sont des sociétés par actions à participation étrangère. Quant à Gazprom, nous avons libéralisé le marché de ses actions et Rosneft se prépare à émettre ses titres sur l'une des grandes bourses mondiales", a noté le président. Ainsi, ses actions seront-elles aussi en partie détenues par des investisseurs étrangers, a noté le président.

    "Nous agissons en connaissance de cause. Ces deux compagnies restent contrôlées par l'Etat mais elles fonctionnent dans les conditions du marché", a ajouté Vladimir Poutine. "Lorsque j'évoquais la présence de l'Etat dans certains secteurs, j'avais en vue les entreprises à 100% publiques liées, comme cela nous semblait auparavant, à une infrastructure importante ou à l'industrie de défense, mais qui en réalité, on l'apprend aujourd'hui, n'avaient rien à voir ni avec l'une ni avec l'autre", a expliqué le président russe

    Lire aussi:

    Gerhard Schröder pourrait présider le conseil d'administration de Rosneft
    Schröder chez Rosneft: Merkel en colère
    Rosneft-ENI: les relations en plein essor malgré la guerre des sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik