Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Alexis II décerne l'ordre de Dmitri Donskoï à Boris Eltsine

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 1er février - RIA Novosti. Le Patriarche de Moscou et de toutes les Russies a décerné l'ordre de Dmitri Donskoï à Boris Eltsine à l'occasion du 75e anniversaire de ce dernier, a annoncé le chef du protocole du premier président de la Russie, Vladimir Chevtchenko, en indiquant que mercredi matin le Patriarche s'était rendu au domicile de Boris Eltsine pour lui remettre la distinction accompagnée d'un bouquet de fleurs.

    L'ordre de Dmitri Donskoï a été institué par le Saint Synode à la fin de l'année 2004. Selon ses statuts, il est décerné aux défenseurs de la patrie.

    Tôt mercredi matin Boris Eltsine a été félicité par son plus proche entourage. "A cinq heures Boris Eltsine a été complimenté par son épouse, Naïna, et à huit heures ses filles lui ont succédé", a annoncé Vladimir Chevtchenko en rappelant que le premier président russe se levait toujours très tôt.

    Parmi les nombreux coups de téléphone reçus par Boris Eltsine, le chef du protocole a relevé ceux du premier ministre, Mikhaïl Fradkov. En ce qui concerne les télégrammes, nous ne les comptons plus, a -t-il ajouté.

    Vladimir Chevtchenko a indiqué que le président français, Jacques Chirac, allait joindre au téléphone Boris Eltsine pour le congratuler.

    Le chef du protocole a annoncé qu'une réception serait donnée mercredi soir au Kremlin à l'occasion du 75e anniversaire de Boris Eltsine. 250 invités sont attendus, dont l'ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton, l'ex-chancelier allemand, Helmut Kohl, les présidents kazakh et biélorusse, Noursoultan Nazarbaïev et Alexandre Loukachenko.

    Lire aussi:

    Jusqu'à 20 ans de prison pour les meurtriers de Boris Nemtsov
    «Nous réussirons un formidable Brexit»: Boris Johnson dément vouloir démissionner
    Médias UK: Theresa May étudie la possibilité de limogeage de Boris Johnson
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik