Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Annulation de la dette de l'Afghanistan: interview de Constantin Kossatchev

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    MOSCOU, 1er février - RIA Novosti. L'annulation de la dette de l'Afghanistan n'entraînera pas de pertes économiques pour la Russie, cette décision peut même lui apporter des dividendes politiques, a déclaré mercredi, dans une interview à RIA Novosti, Constantin Kossatchev, président du Comité des affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

    Bien qu'elle constitue la somme imposante de 10 milliards de dollars, la dette de l'Afghanistan "se trouve dans la catégorie des dettes non remboursable". "La dette afghane s'est formée à l'époque soviétique, dans d'autres conditions. Le gouvernement afghan refuse catégoriquement de la reconnaître. Il est donc illusoire d'espérer qu'elle sera remboursée", estime le parlementaire russe.

    "En décidant de radier la dette, nous confirmons que notre pays est un participant adéquat aux programmes internationaux d'aide à l'Afghanistan. Nous honorons nos engagements en tant que membre du G8 et, bien entendu, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies", a fait remarquer le député russe.

    "Le règlement pratique de ce problème ne signifie pas que la Russie essuiera des pertes économiques, il apportera des dividendes politiques", a conclu Constantin Kossatchev.

    Lire aussi:

    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    La Russie a remboursé la dernière dette extérieure de l’URSS
    Dette américaine: bientôt la catastrophe?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik