Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Gazprom et le ministre bulgare de l'Energie ont débattu de la possibilité d'augmenter le transport de gaz

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 1er février - RIA Novosti. Le président de Gazprom Alexeï Miller et le ministre bulgare de l'Economie et de l'Energie Roumen Ovtcharov ont débattu mercredi de la possibilité d'augmenter le transport de gaz russe par le territoire de la Bulgarie, a annoncé le service de presse du holding gazier russe.

    "Les parties ont passé en revue les perspectives de leur coopération dans la sphère pétrogazière et, notamment, la possibilité d'augmenter le transport de gaz", lit-on dans le communiqué de la société.

    Les interlocuteurs se sont montrés particulièrement attentifs à la question liée au passage aux conditions européennes universelles des livraisons de gaz à la Bulgarie et du transit gazier par son territoire.

    Les deux hommes ont examiné les perspectives de la création de nouvelles capacités de transport de gaz et les questions relatives au développement des réseaux de distribution de gaz en Bulgarie. La possibilité de la coopération des parties dans la réalisation du projet de construction de l'oléoduc Bourgas (Bulgarie) - Alexandroupolis (Grèce) a également été débattue, selon le communiqué de presse de Gazprom.

    De 1974 (année où la Bulgarie a commencé à acheter du gaz russe) à 2005, ce pays a importé 3,1 milliards de m3. Actuellement, Gazprom est l'unique fournisseur de gaz à la Bulgarie.

    Par le territoire bulgare, le gaz russe est livré à la Turque, à la Grèce et à la Macédoine, en vertu de l'accord entre les gouvernements de l'URSS et de la Bulgarie signé le 23 juillet 1986. Se fondant sur cet accord, Gazexport (une filiale à 100% de Gazprom) et la société bulgare Bulgargaz signaient un contrat de transit le 27 avril 1998.

    Le 2 mars 2003, les représentants de Gazprom et de Bulgargaz ont apposé leurs signatures au bas du mémorandum sur la coopération des deux sociétés dans le domaine des livraisons et du transit de gaz russe. Ce document prévoit notamment l'utilisation des gazoducs de transit bulgares (débouchant sur la Grèce et la Macédoine) pour approvisionner en gaz les régions de la Bulgarie du Sud-Ouest.

    Le projet de construction de l'oléoduc Bourgas-Alexandroupolis a été initié par la Russie, la Grèce et la Bulgarie. Le comité de travail tripartite institué en 2000 est en train d'actualiser le cahier des charges du projet.

    Lire aussi:

    La réticence des Bulgares à se marier enfin expliquée
    Les livraisons de gaz russe à la Turquie ont augmenté d'un quart en 2017
    Turkish Stream: la Bulgarie et la Serbie veulent signer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik