Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les garde-frontières russes et ukrainiens ont débattu à Rostov de la lutte contre la criminalité transfrontalière

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    ROSTOV-SUR-LE-DON, 2 février - RIA Novosti. La rencontre de travail des garde-frontières russes et ukrainiens qui s'est déroulée à Rostov-sur-le-Don a porté essentiellement sur l'élaboration de mesures conjointes dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, a annoncé jeudi à RIA Novosti le porte-parole de la Direction régionale des frontières du FSB (Service fédéral de sécurité russe), Sergueï Livantsov.

    Les gardes-frontières russes dirigés part le chef de la Direction régionale des frontières du FSB pour la Région fédérale du Sud Nikolaï Lissinski ont examiné avec la délégation ukrainienne conduite par le chef de la Direction régionale de l'Est du Service des frontières de l'Ukraine Artour Gorbenko la situation sur la frontière russo-ukrainienne et aux postes de passage.

    "Il a été souligné au cours de cette rencontre que l'accroissement de la densité de protection sur la frontière russo-ukrainienne a permis ces derniers temps d'améliorer les résultats des activités des garde-frontières des deux côtés et de parvenir avec plus d'efficacité aux objectifs qui leur sont assignés", a indiqué le porte-parole de la Direction régionale des frontières.

    Les deux délégations, a poursuivi Sergueï Livantsov, ont également échangé leurs vues sur les technologies provisoires de franchissement de la frontière par les ressortissants russes et ukrainiens dans les limites de la région de Rostov.

    La rencontre de travail s'est terminée par la signature d'un plan d'actions conjointes.

    Lire aussi:

    Kiev renforce sa frontière avant l’arrivée de Mikhaïl Saakachvili
    Téhéran dissipe les rumeurs sur la fermeture de sa frontière avec le Kurdistan irakien
    Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik