Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La délégation de Gazprom a achevé sa visite en Turquie

    Russie
    URL courte
    0 101

    MOSCOU, 4 février - RIA Novosti. Au cours de la visite de travail qu'elle a effectuée en Turquie la délégation de Gazprom conduite par le président du conseil d'administration de cette société, Alexeï Miller, a envisagé les perspectives de la coopération gazière russo-turque. Il a notamment été question de livraisons de gaz russe et de la construction de grandes capacités de stockage souterraines, a annoncé le département de la presse de Gazprom.

    Alexeï Miller s'est entretenu avec le ministre turc de l'Energie et des Ressources naturelles, Hilmi Güler. Les parties se sont penchées sur la réalisation de projets concernant le transit de gaz via le territoire turc vers des pays tiers: la Grèce, le sud de l'Italie, Israël et d'autres Etats du Proche-Orient. Elles ont convenu d'étudier les possibilités de créer une entreprises conjointe pour ces projets.

    Alexeï Miller et Hilmi Güler ont examiné aussi une participation éventuelle de Gazprom au développement de l'infrastructure gazière en Turquie.

    Des questions ayant trait au pipeline Samsun-Ceyhan ont été examinées. Décision a été prise de constituer un groupe de travail pour approfondir ces questions et de se revoir au printemps.

    La partie turque a relevé avec satisfaction que pendant les grands froids qui avaient sévi en Turquie Gazprom avait livré des quantités supplémentaires de gaz pour couvrir la demande accrue, lit-on dans le communiqué de presse.

    Le 6 décembre 2004 Gazprom et Botas, société turque spécialisée dans le transport des hydrocarbures par pipelines, ont signé un Mémorandum sur le développement de la coopération gazière, notamment dans l'aménagement en Turquie de grands réservoirs de gaz souterrains.

    Lire aussi:

    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    Les livraisons de gaz russe à la Turquie ont augmenté d'un quart en 2017
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik