Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le règlement de la question transnistrienne profiterait aux relations russo-moldaves - Voronine

    Russie
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 4 février - RIA Novosti. Un règlement par la Russie et la Moldavie de la question transnistrienne constituerait une assise solide pour les relations russo-moldaves à long terme, estime le président de la Moldavie, Vladimir Voronine.

    "Les choses avanceraient plus vite si nous réglerions la question transnistrienne avec la Russie plutôt que de chercher un soutien auprès des institutions européennes et mondiales", a déclaré Vladimir Voronine interrogé par la radio Ekho Moskvy (Echo de Moscou).

    Vladimir Voronine a relevé que la Moldavie s'employait à développer et à renforcer avec la Russie "des rapports de bon voisinage normaux tous azimuts: sur les plans politique, économique et social".

    "Nous avons beaucoup de choses communes: des problèmes identiques, des solutions identiques elles aussi. Nous pourrions procéder à des échanges d'expériences et de pratiques, nos marchés aux aussi sont complémentaires", a déclaré le chef de l'Etat moldave.

    Vladimir Voronine a fait remarquer que le conflit avec la Transnistrie était un "conflit d'intérêts". Depuis qu'il a éclaté "diverses structures ont pris corps en Transnistrie, elles s'y sont très profondément enracinées et elles ont des ramifications non seulement en Transnistrie, mais encore à Kichinev, à Kiev et à Moscou", a-t-il dit en ajoutant qu'une "enclave criminelle" avait été créée en Transnistrie et qu'elle "servait au blanchiment de sommes d'argent considérables que des analystes indépendants estiment à quelque 2 milliards de dollars par an".

    Pour le président moldave, cet argent blanchi provient de "la contrebande de toutes sortes de marchandises, depuis les spiritueux et le tabac jusqu'aux produits pharmaceutiques".

    Vladimir Voronine a déclaré que la Moldavie était disposée à accorder à la Transnistrie tous les droits dans toutes les questions; finances, économie, politique étrangère, pouvoirs publics, mais personne n'en a besoin.

    La proposition de créer une fédération avec la Transnistrie est inacceptable pour la Moldavie, a dit Vladimir Voronine en indiquant que "la constitution moldave s'y oppose et que même si une majorité parlementaire pouvait surmonter la Loi fondamentale, aucun motif ne justifiait la création d'une fédération".

    Lire aussi:

    Le président moldave espère que le conflit diplomatique avec la Russie n'ira pas plus loin
    Relations Russie-Moldavie: Dodon promet d’empêcher une détérioration
    Cinq diplomates russes déclarés personae non gratae en Moldavie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik