Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les tentatives de restaurer l'empire remettront en doute l'existence de la Russie - expert

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 6 février - RIA Novosti. Exploiter le syndrome post-impérial est un moyen efficace d'obtenir un soutien politique. Le concept même d'empire en tant qu'Etat non démocratique mais puissant, étendant sa domination sur d'autres peuples, est un produit qui se vend comme des petits pains, écrit Egor Gaïdar, directeur de l'Institut de l'économie de la période de transition, dans le quotidien Kommersant.

    Les réformateurs russes des années 1990 se rendaient compte que le passage à l'économie de marché et l'adaptation à la nouvelle position du pays dans le monde, à l'existence de nouveaux Etats indépendants ne seraient pas faciles. Mais ils estimaient que la récession consécutive aux transformations une fois surmontée, avec la reprise économique et l'augmentation des revenus réels de la population, le rêve irréalisable de la restauration de l'empire laisserait la place aux soucis du bien-être. C'était une erreur.

    L'expérience prouve qu'en période de crise économique profonde liée à l'adaptation aux nouvelles réalités, la majorité des gens n'ont pas l'humeur à penser à la grandeur impériale. Lorsque les conditions de vie commencent à s'améliorer et à se stabiliser, il est aisé de disserter sur la façon dont les ennemis ont morcelé la grande puissance et sur ce qu'on doit faire pour leur montrer qui est le maître à bord.

    Les appels aux symboles impériaux de l'ancienne grandeur est un moyen puissant de gestion du processus politique. Plus la propagande officielle russe produit d'efforts pour dépeindre la guerre dans le déclenchement de laquelle Joseph Staline a joué un rôle considérable comme une suite d'événements qui ont conduit à la Victoire inévitable, et plus vite s'efface le souvenir des répressions staliniennes.

    Le nombre des sondés portant un jugement favorable sur le rôle de Staline a augmenté en passant de 19% à 53% au cours de la période 1998-2003. A la question "si Staline avait été vivant et avait brigué le poste de président de la Russie, auriez-vous voté pour lui?" 26% à 27% des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative.

    Chercher à faire de nouveau de la Russie un empire c'est remettre en doute son existence. La vérité sur le système des causes et des mécanismes qui ont provoqué l'éclatement de l'URSS n'a pas été dite. La légende de la puissance forte et prospère détruite par les ennemis étrangers est un mythe dangereux pour l'avenir du pays. Il ne faut pas répéter les erreurs commises par les sociaux-démocrates allemands dans les années 1920. Dans un monde dans lequel l'arme nucléaire existe, le prix de ces erreurs est trop élevé.

    Lire aussi:

    Poutine: Staline «était un personnage complexe»
    Le Président vénézuélien s'est nommé le Staline des Caraïbes
    Une dépêche mal interprétée a-t-elle vraiment provoqué le début de la guerre de Corée?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik