Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou est préoccupé par les dernières déclarations des autorités de Taiwan (MID)

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 6 février - RIA Novosti. Moscou est préoccupé par les dernières déclarations des autorités de Taiwan en ce qui concerne les relations avec la Chine, lit-on dans un communiqué du Département de l'Information et de la Presse du ministère russe des Affaires étrangères.

    "Depuis ces derniers temps, les autorités de Taiwan ont fait toute une série de déclarations suscitant une sérieuse préoccupations en Russie", indique notamment dans son communiqué la diplomatie russe. "C'est avec perplexité que nous avons entendu les idées exposées en résumé le 29 janvier dernier par Chen Shui-bian (président de Taiwan), idées qui se trouvent en contradiction flagrante avec ses propres promesses et engagements d'autrefois", constante le ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    Moscou estime que l'intention déclaré de Chen Shui-bian de liquider le Conseil de réunification nationale et de renoncer au "Programme de réunification nationale" témoigne de l'absence d'intérêt à l'actuelle administration taiwanaise pour un travail effectif en vue d'établir un dialogue constructif avec la partie continentale du pays et peut même être considérée comme un mouvement progressif vers l'indépendance de Taiwan.

    "De telles démarches, comme nous le savons, entrent en contradiction avec les aspiration de la plupart des habitants de Taïwan", note dans son communiqué le Département de l'Information et de la Presse du MID. Lesdites démarches "ont provoqué une réaction négative dans le monde", estime-t-on à Moscou.

    Dans une situation où sont "nécessaires des efforts persévérants pour renouer le dialogue entre les deux rives du détroit de Taiwan, les dernières déclarations des autorités taiwanaises ont l'air d'une provocation pure et simple", indique le ministère russe des Affaires étrangères. "De telles déclarations ne répondent guère aux intérêts du maintien de la paix et de la stabilité dans cette sous-région, mais sont aussi lourdes de conséquences les plus graves pour l'Asie-Pacifique dans son ensemble", note la diplomatie russe.

    A cette occasion, le MID a rappelé l'attitude de principe adopté par la Russie sur le problème taiwanais, prise de position qui se résume comme suit: Moscou estime qu'il n'y a au monde qu'une seule Chine, dont Taiwan est partie intégrante. Le ministère russe des Affaires étrangères intervient "contre l'indépendance de Taiwan sous n'importe quelle forme". "Nous n'admettons pas la conception de "deux Chines" ni celle "d'une Chine et d'une Taiwan", est-il souligné dans le communiqué du Département de l'Information et de la Presse du MID.

    Cette prise de position "est nettement consacrée dans le traité de bon voisinage, d'amitié et de coopération entre la Fédération de Russie et la République populaire de Chine (RPC) en date du 16 juillet 2001, ainsi que dans toute une série d'autres documents russo-chinois et n'est sujette à aucunes modifications", note le MID.

    Lire aussi:

    Quel pourrait être le rôle des USA en cas de conflit armé dans le détroit de Formose?
    Washington vendra 1,4 md USD d’armes à Taïwan, Pékin furieux
    Xi Jinping met en garde Trump contre les ventes d’armes à Taïwan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik