Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le commerce et la sécurité énergétique au menu des pourparlers Poutine-Zapatero

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Au cours des pourparlers russo-espagnols au niveau élevé Vladimir Poutine et le premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero débattront de questions se rapportant au commerce bilatéral, à la coopération d'investissement et à la sécurité énergétique, a annoncé l'assistant du président, Sergueï Prikhodko.

    Celui-ci a indiqué qu'il "faut en premier lieu ennoblir la structure des échanges dans laquelle les produits énergétiques et la pétrochimie prédominent". Sergueï Prokhodko a annoncé que selon des données préliminaires en 2005 les échanges se sont chiffrés à environ 3,7 milliards de dollars, dont 2,5 milliards d'exportations russes.

    Pour l'assistant du président russe, le gros des livraisons russes est constitué par des combustibles minéraux (plus de 70% des exportations). La part des machines et des équipements ne représente que 0,2%. En ce qui concerne les investissements directs réciproques, ils se chiffrent à seulement 140-150 millions de dollars.

    S'agissant de la sécurité énergétique, Sergueï Prikhodko a dit que "pour nous il importe de savoir comment l'Espagne conçoit son approvisionnement ininterrompu en hydrocarbures russes et envisage ce qu'il faut faire pour que l'économie espagnole soit rassurée à ce sujet".

    L'assistant du chef de l'Etat a également souligné que Moscou "place de sérieux espoirs sur une relance de l'activité de la commission intergouvernementale pour la coopération commerciale et économique". Il a fait remarquer que la commission entendait attacher une attention prioritaire à la réalisation de plusieurs projets conjoints intéressants dans des domaines comme les secteurs électrique et pétrogazier, l'extension de la coopération dans le développement de l'infrastructure et des transports, dans les hautes technologies, en particulier dans l'exploration spatiale à des fins pacifiques, les constructions navales, l'agriculture et le tourisme.

    A ces fins plusieurs documents seront signés à l'issue des pourparlers, en particulier la Déclaration sur les actions conjointes dans la lutte contre le terrorisme, un accord intergouvernemental sur la coopération dans le domaine du tourisme, un accord de coopération spatiale, des accords entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays et entre le Service antidrogue de Russie et le ministère espagnol de l'Intérieur sur la coopération dans la lutte contre le trafic de stupéfiants, ainsi que plusieurs accords interbancaires.

    Lire aussi:

    Diplomatie saoudienne: politiquement, nous sommes plus proches de Moscou qu’il n’y paraît
    Une zone de libre-échange entre la Russie et le Maroc créée d'ici à un an
    Autriche: les USA défendent leurs intérêts économiques grâce aux sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik