Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les députés veulent s'autoriser à travailler dans les structures commerciales

    Russie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Les députés de la Douma (chambre basse du parlement russe) pourront bientôt assumer la direction - par cumul - de grandes structures commerciales russes, selon la Nezavissimaia gazeta. A la récente réunion de la fraction Russie unie, l'élaboration du projet de loi approprié a été confiée à certains parlementaires du parti du pouvoir, notamment à Lioubov Sliska, première vice-présidente de la Douma, et à Artour Tchilingarov, vice-président de la chambre basse.

    Ce dernier a montré mardi le projet fin prêt qui contient quelques lignes sur l'annulation de la clause interdisant aux députés de la Douma et aux sénateurs (membres du Conseil de la Fédération, chambre haute du parlement russe) "d'être membres du conseil d'administration d'une société ou autre organisation commerciale".

    Artour Tchilingarov a spécialement souligné qu'il ne s'agissait pas d'une activité rémunérée: "On peut représenter les intérêts de l'Etat sans être rémunéré par les sociétés par actions". Comme l'a précisé le vice-président de la Douma, "des représentants du gouvernement, de l'administration présidentielle, des ministères et des départements y sont déjà présents, mais il n'y a pas de représentants du pouvoir législatif".

    Serguei Rechoulski, coordinateur de la fraction KPRF (Parti communiste de la Fédération de Russie), a rappelé que la Constitution interdisait aux députés un tel cumul. Selon lui, cette initiative témoigne "du désir de légaliser ce qui existe déjà: certains députés enfreignent l'interdiction". Viktor Ilioukhine, vice-président du comité pour la sécurité, estime que les intérêts cupides, matériels intéressent probablement plus la fraction Russie unie que les problèmes des gens. De l'avis de Dmitri Rogozine, leader de la fraction Rodina (Patrie), "les députés sont suffisamment payés pour ne pas penser à de nouvelles sources de gain".

    Les dirigeants des associations d'hommes d'affaires ne sont pas enthousiasmés par la nouvelle parvenue de la Douma. Alexandre Ioffe, président de l'Association russe des petites et moyennes entreprises, a déclaré: "Si l'on estime que nos députés sont des gens irréprochables, il serait ridicule d'objecter. Cependant, je ne suis pas sûr que les députés ne soient pas impliqués dans des affaires de lobbyisme, y compris au niveau législatif".

    Lire aussi:

    Les autorités régionales ukrainiennes appellent à la destitution de Porochenko
    «L'activité de certains médias en Russie est coordonnée depuis l'étranger»
    Les USA quitteront-ils la Syrie une fois Daech défait?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik