Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les Etats-Unis souhaitent coopérer avec la Russie en matière de technologies innovantes (responsable)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    WASHINGTON, 8 février - RIA Novosti. Le secrétaire américain au Commerce, Carlos Gutierrez, souhaite développer la coopération avec la Russie en matière de technologies innovantes, a indiqué à RIA Novosti le directeur de l'Agence fédérale russe pour la science et l'innovation, Sergueï Mazourenko.

    M. Mazourenko participe en tant que coprésident à la deuxième réunion du Conseil russo-américain pour les technologies de pointe à Washington.

    Au cours des deux jours de travaux du Conseil qui s'est tenu lundi et mardi, les spécialistes ont élaboré trois paquets de recommandations pour les gouvernements russe et américain.

    Le mémorandum final fait ressortir la nécessité d'élargir les programmes existants et de créer de nouveaux programmes réunissant les scientifiques, les chercheurs et les hommes d'affaires et investisseurs en Russie comme aux Etats-Unis, en vue de stimuler la commercialisation des technologies innovantes. Les participants aux travaux du Conseil ont également défini les domaines prioritaires de la coopération, dont les nanotechnologies et les matériaux nouveaux, les technologies économisant l'énergie et les sources d'alimentation alternatives, les biotechnologies, et d'autres.

    Le deuxième paquet de recommandations concerne la création par les entreprises innovantes de conditions améliorant l'attractivité pour les investissements de la Russie et des Etats-Unis tout en cherchant à réduire les risques d'investissement liés aux impôts et aux droits de propriété intellectuelle.

    Finalement, les membres du Conseil recommandent d'élargir les échanges d'informations entre la Russie et les Etats-Unis afin d'augmenter la commercialisation des technologies.

    En faisant le bilan des travaux du Conseil, Sergueï Mazourenko a estimé que l'efficacité de son activité ne pourrait être évaluée qu'après avoir calculé le volume des produits à haut degré de scientificité et high-tech vendus sur le marché international et intérieur.

    Les petites entreprises déployant leurs activités dans ce secteur doivent assurer une part considérable du PIB russe, ce qui doit résulter d'une coopération internationale bien organisée, estime M. Mazourenko.

    Il s'agit d'un problème sérieux qui nécessite de créer des mécanismes et des instruments (en matière d'infrastructure et de finances) favorisant le développement des marchés des valeurs et des sociétés de capital-risque, selon lui.

    Lire aussi:

    Les nouvelles inventions du consortium Kalachnikov au Forum international Armée 2017
    Washington lance une enquête sur les pratiques commerciales chinoises
    La Chine et la Russie signe un mémorandum de partenariat dans le domaine nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik