Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les pourparlers Poutine-Zapatero: la sécurité énergétique

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    MADRID, 9 février - RIA Novosti. Vladimir Poutine et le premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero examineront aux pourparlers qui auront lieu jeudi les questions relatives au commerce bilatéral, aux investissements et à la sécurité énergétique, a fait savoir à RIA Novosti l'assistant du président Serguei Prikhodko.

    "Tout d'abord, il convient d'anoblir la structure des échanges commerciaux où prédominent aujourd'hui les matières énergétiques et les produits pétrochimiques", a-t-il dit. D'après les données préliminaires, en 2005, le chiffre d'affaires des échanges commerciaux n'a été que d'environ 3,7 milliards de dollars (l'exportation russe a constitué 2,5 milliards de dollars et l'importation, 1,2 milliard de dollars).

    Cependant, a dit l'assistant du président, la majeure partie des livraisons russes est représentée par le combustible minéral (plus de 70% de toute l'exportation), alors que la part des machines et des biens d'équipement ne constitue que 0,2%. La somme des investissements directs réciproques n'a constitué que 140 à 150 millions de dollars.

    En ce qui concerne la sécurité énergétique, Serguei Prikhodko juge important de "savoir comment l'Espagne se représente la régularité des livraisons de matières énergétiques en provenance de Russie, de plus, il est nécessaire que l'économie espagnole ressente la stabilité en ce sens".

    Moscou "fonde son espoir sur l'intensification de l'activité de la commission intergouvernementale bilatérale pour la coopération économique et commerciale", a indiqué l'assistant du président. La commission prévoit d'accorder l'attention prioritaire à la mise en �uvre de plusieurs projets communs intéressants dans le secteur électrique, le secteur pétrogazier, à l'extension de la coopération dans l'infrastructure et les transports, les hautes technologies, y compris la recherche et l'utilisation de l'espace à des fins pacifiques, la construction de navires, l'agriculture et le tourisme.

    Cela étant, des documents bilatéraux seront signés à l'issue des pourparlers, notamment la Déclaration sur les actions communes dans la lutte contre le terrorisme, l'accord intergouvernemental sur la coopération dans le domaine du tourisme, un accord sur l'utilisation commune de l'espace, les accords entre les ministères de la Justice des deux pays, l'Agence russe anti-drogue et le ministère de l'Intérieur d'Espagne sur la coopération dans la lutte contre le trafic de drogue, ainsi que plusieurs accords interbancaires.

    Comme l'a annoncé Vladimir Poutine dans une interview accordée aux médias espagnols à la veille de sa visite, au total, il est prévu de signer huit documents, y compris trois documents interbancaires.

    "J'espère que tout cela contribuera à la coopération concrète", a dit le président. Il a également souligné que le niveau actuel de la coopération économique et commerciale entre les deux pays ne correspondait pas à leur potentiel.

    Lire aussi:

    Diplomatie saoudienne: politiquement, nous sommes plus proches de Moscou qu’il n’y paraît
    L’Arabie saoudite et la Chine comptent créer un fonds d’investissement de 20 mds USD
    La Turquie et l’Inde veulent se passer du dollar dans leurs échanges
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik