Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    G8: les Etats-Unis soutiennent l'ordre du jour proposé par la Russie

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    WASHINGTON, 9 février - Arkadi Orlov, RIA Novosti. Les Etats-Unis soutiennent l'ordre du jour proposé par la Russie au prochain sommet du G8, en attendant que la Russie prouve au monde son attachement aux valeurs démocratiques et à la suprématie de la loi, a déclaré Daniel Fried, sous-Secrétaire d'Etat américain pour les pays d'Eurasie.

    "Puisque la Russie a commencé à assumer la présidence du G8, nous soutenons l'ordre du jour qu'elle propose et qui concerne la sécurité énergétique, les maladies infectieuses et l'enseignement, ainsi que les priorités traditionnelles du G8: la non-prolifération et la lutte antiterroriste", a déclaré Daniel Fried au cours des débats qui ont eu lieu mercredi au sénat américain sur la situation autour des ONG en Russie.

    Citant la récente déclaration de la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, selon laquelle la présidence du G8 s'accompagne pour le pays qui l'assume de "certains engagements et de certaines attentes", Daniel Fried a dit que l'administration Bush "inviterait le gouvernement russe à montrer à ses partenaires au sein du G8 et au monde entier son attachement à la démocratie, aux droits de l'homme et à la suprématie de la loi, valeurs communes à tous les pays démocratiques industrialisés".

    "Nous continuerons à œuvrer avec la Russie en vue de promouvoir la démocratie et, en cas de nécessité, nous attirerons son attention sur les insuffisances et sur ce qui suscite l'inquiétude", a dit le diplomate.

    George Bush participera au prochain sommet du G8 à Saint-Pétersbourg, a confirmé Daniel Fried.

    "Le président ira à Saint-Pétersbourg ", a annoncé le sous-Secrétaire d'Etat en commentant les propos tenus à Munich par le sénateur républicain américain John McCain qui avait invité George Bush et d'autres dirigeants à ne pas se rendre à Saint-Pétersbourg.

    "Nous respectons le sénateur John McCain, mais nous estimons qu'il vaut mieux participer au sommet", a dit Daniel Fried.

    Lire aussi:

    Des anciens du Département d’État accusent Trump en lien avec les sanctions antirusses
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik